07/08/2020 23:31
Le Vietnam, en qualité de président à tour de rôle de l’ASEAN 2020, a fait de gros efforts pour que les activités de coopération du bloc se déroulent en temps opportun au milieu de la pandémie de COVID-19, a affirmé l'ambassadeur indonésien au Vietnam, Ibnu Hadi.
>>La presse américaine souligne le rôle de premier plan du Vietnam dans l'ASEAN
>>ASEAN : édifier une communauté pour surmonter les défis
>>ASEAN 2020 : la 41e Assemblée générale de l'AIPA en ligne prévue en septembre

Accordant une interview à l'Agence Vietnamienne d’Information à l'occasion du 53e anniversaire de la fondation de l'ASEAN (8 août 1967), l'ambassadeur Ibnu Hadi a souligné que depuis sa création, l'ASEAN a connu une croissance considérable et significative. "Au cours de son processus de développement, de nombreux progrès ont été réalisés en termes de politique et de sécurité avec son Traité d'amitié et de coopération (TAC). C'est comme un outil créé par l'ASEAN pour contribuer à la paix et à la stabilité du monde et de notre région", a-t-il noté.

L'ambassadeur indonésien au Vietnam, Ibnu Hadi. Photo : VNA/CVN

Soulignant l'importance du TAC, qui a été signé le 24 février 1976 par les pays membres de l'ASEAN, il a déclaré que le traité est désormais rejoint par 40 pays, dont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Sur le plan économique et commercial, l'ambassadeur a déclaré que l'ASEAN avait déjà créé la zone de libre-échange de l'ASEAN (AFTA) en 1992, accord de libre-échange multilatéral au sein du bloc. "Nous visons à avoir l’accord de Partenariat économique régional global (RCEP). J'espère que cela pourra être signé pendant la présidence vietnamienne de l'ASEAN d'ici la fin de cette année. Et si tel est le cas, cela stimulera fortement le développement économique de notre région", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les contributions apportées par le Vietnam en tant que président à tour de rôle de l’ASEAN 2020, en particulier lorsque la pandémie COVID-19 fait des ravages, le diplomate indonésien Ibnu Hadi a déclaré que le Vietnam avait montré non seulement aux pays de l'ASEAN mais aussi au reste du monde que c'était un bon exemple de attaquer le COVID-19. Reconnaissant les initiatives du Vietnam pour aider l'ASEAN à lutter contre la pandémie, il a déclaré que le pays avait publié la Déclaration de la présidence de l'ASEAN sur le COVID-19 et a également organisé le sommet en ligne ASEAN + 3 (avec la Chine, le Japon et la République de Corée) en avril.

"C’est le sommet spécial de l’ASEAN sur le COVID-19 au cours duquel nous avons discuté et proposé des solutions et des accords. Au cours du dernier sommet de l’ANASE à la fin du mois de juin, nous avons publié l’énoncé de vision des dirigeants de l’ASEAN sur une ASEAN cohésive et réactive. Je crois que, entre autres, nous sommes tous déterminés à s'attaquer aux nouveaux problèmes émergents par le COVID-19", a-t-il déclaré, affirmant que le Vietnam a donc beaucoup contribué à l’ASEAN. Il espère également que l'ASEAN fera des progrès sur le code de conduite qui est la continuation de la Déclaration de conduite sur la Mer Orientale. Le diplomate indonésien a souligné les efforts et les initiatives du Vietnam pour maintenir le processus de coopération de l'ASEAN dans le contexte du COVID-19. "Malheureusement, il y a une épidémie de COVID-19 depuis mars. Ainsi, depuis lors, l'essentiel du processus de l'ASEAN se déroule en ligne. Mais grâce au Vietnam, tous ces processus peuvent être menés à temps ", a-t-il noté.

Concernant les défis et les opportunités pour la communauté de l'ASEAN après 2025, Ibnu Hadi a souligné qu’un des défis après 2025 est de maintenir la paix et la stabilité de cette région. "Lorsque nous parlons de paix et de stabilité, nous devons parler du processus de paix et des conditions de paix de notre région, non seulement sur la terre mais aussi en mer. Nous devons discuter de la Mer Orientale", a-t-il déclaré. Il a estimé qu'après 2025, non seulement l'achèvement du Code de conduite, mais aussi la manière de le mettre en œuvre sur le terrain sont très importants. L'ambassadeur d'Indonésie espérait qu'à l'avenir, l'ASEAN continuera d’élargir des relations de partenariat avec des pays dans le monde pour devenir un centre de production dans la région asiatique.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.