13/05/2022 11:03
Le Vietnam a réussi à maintenir la stabilité budgétaire, extérieure et financière, a déclaré le représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Vietnam, François Painchaud.
>>L'économie vietnamienne est en train de se redresser
>>Le Vietnam, 2e plus grand marché de l'e-commerce en Asie du Sud-Est

L’économie vietnamienne devrait croître de 6% en 2022 et de 7,2% en 2023.
Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors d’un forum organisé jeudi 12 mai sur les prévisions de l’économie vietnamienne en 2022-2023 organisé par la revue Économie & prévisions, le représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Vietnam, François Painchaud, a déclaré que l’économie vietnamienne devrait croître de 6% en 2022 et de 7,2% en 2023.

L’inflation va augmenter, mais elle devrait rester inférieure au plafond de 4% fixé par la Banque d’État du Vietnam, a ajouté le représentant du FMI.

Le Vietnam a publié des politiques macroéconomiques et fiscales pour soutenir les ménages et les entreprises touchés par l’épidémie de COVID-19, y compris celles sur la réduction et l’échelonnement des impôts.

Notamment, le programme de relance et de développement est opportun et bien placé pour ancrer la reprise, a-t-il indiqué, soulignant que la stimulation budgétaire dans le cadre du programme en 2022-2023 a stimulé une croissance durable et inclusive.

Cependant, a-t-il estimé, la reprise est inégale, expliquant que depuis l’assouplissement des restrictions liées à l’épidémie, la reprise économique a été principalement tirée par le secteur de la transformation et de la fabrication et l’exportation.

Le taux de croissance de 5% au dernier trimestre de 2021 et au cours des trois premiers mois de cette année est inférieur au niveau d’avant l’épidémie, car la demande intérieure et le tourisme ne sont pas encore complètement rétablis.

Il a également souligné le taux de chômage élevé et les effets persistants de l’épidémie sur les ménages à faible revenu et les petites et moyennes entreprises (PME).

"Les risques de croissance sont orientés à la baisse tandis que les risques d’inflation sont orientés à la hausse", a-t-il déclaré, notant que les risques les plus immédiats résident dans les tensions géopolitiques et un ralentissement en Chine.

Parmi les autres risques figurent le resserrement des conditions financières mondiales et l’évolution des marchés immobiliers nationaux et des obligations de sociétés.

Compte tenu de cela, il a suggéré que le Vietnam accorde des priorités politiques à l’enracinement de la reprise, à la préservation de la stabilité financière et à la promotion d’une croissance inclusive.

L’élaboration des politiques doit être agile, tandis que la politique budgétaire doit prendre la tête du soutien politique, en particulier si les risques de baisse se matérialisent, a-t-il poursuivi.

Les politiques à moyen terme devraient être la mobilisation des revenus, la modernisation de la politique monétaire, l’amélioration de la résilience du système bancaire et des réformes structurelles décisives, a-t-il conclu. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Des montgolfières pour animer le Festival de Huê Le "Festival de montgolfières - Ancienne citadelle de Huê vue du ciel" attire depuis quatre ans nombre de touristes et locaux. Cette année à l’occasion de la Semaine du Festival de Huê 2022, elle durera jusqu’au 30 juin.