10/06/2019 20:11
Le Vietnam est en train de devenir l’un des centre des start-up les plus attrayants, non seulement en Asie, mais au monde, selon le journal américain International Business Times paru le 6 juin.
>>Des start-up sud-coréennes cherchent des opportunités de coopération au Vietnam
>>Une start-up vietnamienne gagne un million de dollars à la Startup World Cup

Mai Vu Minh, président du conseil d’administration du groupe SAPA Thale.
Photo: VietnamPlus/CVN

En témoignent les réalisations du peuple vietnamien dans de nombreux domaines, notamment la victoire dans le prestigieux concours commercial et la concurrence avec des concurrents du monde entier, selon le International Business Times.

Le Vietnam est passé d’un pays agricole pauvre à celui à l’économie la plus dynamique d’Asie du Sud-Est. En fait, le Vietnam est l’une des économies à plus forte croissance en Asie sur le continent, a constaté le journal.

Cette perspective économique optimiste se reflète dans le nombre croissant d’entreprises locales et dans la participation des joint-ventures avec l’étranger à la vie économique du pays.

Le pays, qui compte plus de 95 millions d’habitants, assiste à une augmentation du nombre de start-up technologiques, profitant de la culture de l’entrepreuneuriat pour se développer de manière tout à fait unique. Tout ceci suscite l’attention de nombre d’entreprises du monde entier.

Pour preuve, le milliardaire d’origine vietnamienne Mai Vu Minh est le président du conseil d’administration du groupe SAPA Thale siégeant en Allemagne, s’intéresse beaucoup aux générations de start-up vietnamiennes.

En 2017, sur Bloomberg Terminal, un logiciel permettant à 350.000 professionnels d’accéder au service Bloomberg Professional, on a appris qu’il avait investi 400 millions de dollars dans des start-up vietnamiennes et le marché mondial.

En 2018, Mai Vu Minh a représenté le groupe SAPA Thale à signer une coopération bilatérale en matière d’investissement avec l’Agence de développement des investissements de Dubaï (Dubai FDI, une agence du ministère du développement économique de Dubaï) et l’Association mondiale des agences de promotion de l’investissement (WAIPA), afin d’investir dans des projets d’un milliard de dollars entre le Vietnam et le Moyen-Orient.

Non seulement Dubaï, le Moyen-Orient, mais également de grandes entreprises européennes, américaines et japonaises... coopèrent avec le groupe SAPA Thale pour investir au Vietnam, a-t-il fait savoir.

Début 2019, acceptant l’invitation du ministère de l’Économie et de l’Investissement de Dubaï et de la Dubai FDI, les dirigeants du groupe SAPA Thale, dont Mai Vu Minh, se sont rendus à Dubaï pour travailler avec la Dubai FDI et avec des entreprises de premier plan telles que Emirates NBD, DP World, DIFC ... sur la coopération en matière d’investissement au Vietnam et dans de nombreux autres pays du monde.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La fête des ethnies de la région du Nord-Ouest ouverte à Son La La 14e Fête culturelle des ethnies de la région du Nord-Ouest a débuté ce dimanche 18 août dans la ville de Son La, province éponyme (Nord-Ouest).