29/05/2019 18:10
Le Vietnam bénéficiera d’un grand soutien et jouera un rôle constructif au Conseil de sécurité de l’ONU, a déclaré l’ambassadeur Olof Skoog, représentant permanent de la Suède auprès de l’ONU, à plus d’une semaine de l’élection de cinq membres non permanents du Conseil de sécurité.
>>Le Vietnam consolide sa position au sein de l’ONU

L’ambassadeur Olof Skoog, représentant permanent de la Suède auprès de l’ONU, accorde une interview à la VNA. Photo: VNA/CVN
Le Vietnam se trouve dans une position très favorable pour devenir un membre non permanent du Conseil de sécurité lors du scrutin, selon l’ambassadeur Olof Skoog, représentant permanent de la Suède auprès de l’ONU, interviewé par l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à New York, aux États-Unis.

Le pays est l’unique candidat de la région Asie-Pacifique pour un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. Pour obtenir ce poste, un pays candidat doit obtenir deux tiers des voix exprimées.

Le Vietnam a une grande chance de gagner, a-t-il estimé, notant un grand soutien à la candidature du Vietnam qui est selon lui légèrement mieux placé que la Suède à l’époque où elle était en lice avec deux autres pays européens en lice pour les deux sièges accordés au groupe régional des pays d’"Europe occidentale et autres".

Défis à relever

L’ambassadeur Olof Skoog a également déclaré que ce poste représente de nombreux défis, du fait des dissensions entre les membres permanents du Conseil de sécurité qui rend difficile sa prise de décisions importantes, ainsi que des dossiers des plus épineux à son ordre du jour tels que les conflits qui durent depuis longtemps.

Il a estimé qu’un Vietnam fort de son histoire admirable et victime de nombreuses guerres a su panser les blessures de guerre et trouver le chemin vers la paix et comprend mieux que personne l’importance de trouver des solutions diplomatiques aux conflits.

Le Vietnam comprend également le coût de la guerre et la nécessité d’éviter et de prévenir la guerre, de résoudre ses conséquences et de protéger les civils dans les conflits armés. Par conséquent, le pays est très apte à assumer un poste de membre du Conseil de sécurité, a-t-il conclu.

Chaque année, l’Assemblée générale de l’ONU élit cinq membres non permanents (sur dix membres au total) pour un mandat de deux ans. Les sièges des dix membres non permanents sont distribués sur la base d’une répartition géographique régionale.

Le Vietnam avait été élu membre non permanent du Conseil de sécurité pour les années 2008 et 2009.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.