11/03/2018 18:04
Le Vietnam, en tant que grande économie de l'ASEAN en termes de commerce et d'investissement, joue un rôle important dans la stratégie japonaise du Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), selon un expert japonais.

>>Canada : le Vietnam joue un rôle important dans les négociations pour le CPTPP
>>Le CPTPP stimulera la coopération économique et commerciale Vietnam - Chili
 

Le professeur Koichi Ishikawa de l'Institut des études asiatiques de l'Université d'Asie au Japon.
Photo : VNA/CVN

Le professeur Koichi Ishikawa de l'Institut des études asiatiques de l'Université d'Asie au Japon, a déclaré que dans le contexte où les États-Unis, alliés du Japon, se retirent du TPP et recherchent des accords de libre-échange bilatéraux, le Japon s'était efforcé d'accélérer le CPTPP.

Dans une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’information (VNA) après la signature du CPTPP, il a déclaré que le gouvernement japonais estimait que l'accord avec 11 membres contribuerait à l'augmentation de 1,49% du PIB japonais. Et avec 12 membres, ce serait de 2,49%.

M. Ishikawa a estimé que la hausse du PIB japonais sans les États-Unis serait certes plus faible, mais 1,49% demeure un chiffre significatif pour l'économie japonaise compte tenu de son faible taux de croissance ces dernières temps.

Il a noté que le CPTPP comprend de nombreuses nouvelles réglementations dans les domaines du commerce électronique, de l'origine des produits, de la propriété intellectuelle et des entreprises publiques, ce qui en fait un accord de libre-échange (ALE) du XXIe siècle et un modèle pour les futurs ALE dans le monde.

Selon M. Ishikawa, le CPTPP serait un outil efficace pour freiner le protectionnisme américain.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.