03/08/2018 23:28
Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a exhorté l’Union européenne (UE) à envisager le retrait du "carton jaune" aux produits marins vietnamiens.
>>Promotion de mesures pour le retrait du "carton jaune" de l'UE concernant la pêche
>>Le Vietnam s'efforce de retirer le "carton jaune" de l'UE en matière de pêche

Le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh, et la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini à Singapour. Photo : VNA/CVN

Le dirigeant vietnamien a émis cette demande lors d’une réunion avec la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, en marge de la 51e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et des réunions connexes à Singapour. 

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a affirmé que le Vietnam s’efforce de s’attaquer à la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN). 

Il a également demandé aux deux parties de continuer à travailler en étroite collaboration pour achever la signature de l’accord de libre-échange et de l’accord de protection des investissements. 

La pêche est la pierre angulaire de l’économie vietnamienne et, depuis 2006, la nation est classée parmi les dix premiers pays exportateurs de produits de la pêche, aux côtés des États-Unis, de la Chine et de la Norvège, selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP). 

Depuis 2012, la Commission européenne mène des dialogues formels avec plusieurs pays tiers (prérecensement ou carton jaune) qui ont été avertis de la nécessité de prendre des mesures fermes pour lutter contre la pêche INN. 

Le 23 octobre 2017, la CE a lancé un avertissement au Vietnam au motif que le pays n’a pas fait assez aux yeux de Bruxelles pour combattre la pêche INN. Elle a proposé à ce stade de coopérer avec le Vietnam pour améliorer la situation. 

Peu de temps après avoir reçu un carton jaune, le Vietnam a mis en place des améliorations concrètes suivant les recommandations de l’UE. De nombreuses campagnes de sensibilisation ont été organisées auprès des pêcheurs. Les activités de pêche illicites menées par des navires vietnamiens dans les eaux des pays voisins ont fortement diminué. 

Suite à sa mission du mois de mai, Bruxelles a décidé de prolonger l’application du "carton jaune" à l’encontre des produits aquatiques vietnamiens jusqu’en janvier 2019. Elle a aussi avancé 39 propositions permettant au Vietnam de mettre un terme à la pêche INN.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.