18/06/2020 17:04
Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a exhorté mercredi 17 juin l’Inde à faire preuve de retenue dans l’adoption des mesures de recours commercial contre les exportations vietnamiennes.
>>Une visioconférence vise à stimuler le commerce entre le Vietnam et l'Inde
>>Premier trimestre : le Vietnam affiche un excédent commercial avec l’Inde

L’ambassadeur du Vietnam en Inde Pham Sanh Châu (4e, gauche, 2e de haut en bas), et le chef adjoint du Département des marchés Asie-Afrique du MIC, Dô Quôc Hung (2e, gauche de haut en bas ), lors de la visioconférence, le 17 juin.
Photo : VNA/CVN

Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce (MIC) travaille en étroite collaboration avec l’ambassade d’Inde au Vietnam, l’ambassade du Vietnam en Inde ainsi que les autorités des deux pays pour aider les entreprises à surmonter leurs difficultés, en particulier avant et après la pandémie du nouveau coronavirus, a indiqué le chef adjoint du Département des marchés Asie-Afrique du MIC, Dô Quôc Hung.

Le Vietnam s’efforce de soutenir les entreprises d’import-export et en fait une de ses priorités en 2020, a-t-il déclaré lors d’une visioconférence organisée par l’Office du commerce du Vietnam, l’ambassade du Vietnam en Inde, la Fédération indienne des Chambres de commerce et d’industrie (FICCI), le ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement et le Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC).

Par conséquent, le Vietnam s’est engagé à réduire les obstacles au commerce des marchandises pour éviter tout impact négatif sur les échanges commerciaux et les affaires dans tous les secteurs, a-t-il souligné.

Dans cet esprit, le responsable a exhorté la partie indienne à ne pas entreprendre des recours commerciaux contre les produits vietnamiens tels que l’acier galvanisé, les tuyaux en cuivre et l’acier inoxydable, les cadres d’impression numérique, les panneaux contreplaqués.

Il a également prié la partie indienne de lever les restrictions commerciales telles que l’imposition d’un prix maximum sur les poivres et les noix de cajou ou encore l’exigence de permis d’importation pour des produits comme les encens.

Dô Quôc Hung a rappelé que le Vietnam a participé à 16 accords de libre-échange, dont l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Ces accords offrent des opportunités non seulement aux entreprises vietnamiennes d’élargir leurs marchés, mais aussi aux entreprises indiennes de renforcer leur coopération avec des partenaires vietnamiens, d’entrer sur le marché vietnamien et d’accéder à d’autres régions via le Vietnam, a-t-il ajouté.

L’Inde comptait jusqu’en mai dernier 275 projets d’investissement au Vietnam totalisant près de 900 millions de dollars, classée 26e parmi 136 pays et territoires investissant au Vietnam, selon l’Agence de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Inauguration du premier service de bateau express de Cà Mau Le service de bateau express Cà Mau - Nam Du - Phu Quôc (Kiên Giang), intitulé "Phu Quôc Express", a été officiellement inauguré, mardi 7 juillet au bourg de Sông Dôc, district de Trân Van Thoi, province de Cà Mau à l'extrême-Sud. Il s’agit du premier service de bateau express de la province de Cà Mau.