30/06/2020 23:24
Le représentant de l'Organisation mondiale de la santé au Vietnam, Kidong Park, a déclaré que l’Alliance du vaccin contre le SARS-CoV-2 souhaitait inviter le Vietnam à se joindre à la recherche et à la production de vaccins contre ce virus.
>>L'autosuffisance en approvisionnement en vaccins est essentielle 
>>Aucun nouveau cas d’infection à la fin du 30 juin

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre) préside une réunion à Hanoï, le 30 juin. Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Lors d'une réunion à Hanoï mardi 30 juin présidée par le vice-Premier ministre et chef du Comité national de prévention et de contrôle du COVID-19, Vu Duc Dam, Kidong Park a déclaré que le vaccin devrait être disponible fin 2021.

Il a déclaré que la pandémie de COVID-19 se propage de manière complexe dans le monde avec près de 10,4 millions d'infections et plus de 507.000 décès. Il y a environ 150.000 nouveaux cas et plus de 4.000 décès en moyenne chaque jour. Il n'y a notamment aucun vaccin ni médicament pour le traitement.

À propos de la réouverture des portes frontalières et de la reprise des vols internationaux avec plusieurs pays et territoires, les experts ont averti que, alors que la pandémie persistait, les pays devraient examiner attentivement la décision.

M. Park a déclaré que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé de donner la priorité aux voyages nécessaires, en considérant la capacité de surveillance de chaque nation aux portes frontalières, la réponse du public et la résilience économique.

Concernant la production de vaccins, le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a déclaré que deux unités vietnamiennes pilotaient un vaccin anti-COVID-19 sur des souris. Dans un futur proche, il sera expérimenté sur des primates et des humains.

Il espère que l'OMS et les organisations internationales aideront à accroître la production de vaccins dans le pays.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, pour sa part, a déclaré que le Vietnam était disposé à s'associer avec le monde dans la prévention et la lutte contre les épidémies.

Le pays maîtrise désormais la technologie pour produire quatre types de kits de test avec une efficacité élevée et des coûts raisonnables, a-t-il déclaré.

Il espère que l'OMS et les organisations internationales contribueront à vulgariser ces produits dans le monde, afin de faire reculer la pandémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.