06/02/2020 11:57
En 2020, le gouvernement vietnamien mettra en place de nombreuses réformes pour développer la gouvernance électronique et stimuler la croissance.
>>Le Vietnam, étoile montante de la région et du monde

Le gouvernement souhaite améliorer l’environnement des affaires et adapter  les règles commerciales. Photo : VNA/CVN

À la fin de l’année 2019, le gouvernement a créé un groupe de réflexion chargé d’adapter la législation conformément aux réformes institutionnelles et économiques entreprises dans le pays. L’exécutif vient de décider de former un deuxième groupe chargé de veiller à la mise en place de ces réformes.

Début 2020, le premier groupe a mené une réflexion sur les dispositifs à mettre en œuvre pour faciliter la création d’entreprise, accompagner et optimiser  les activités des entrepreneurs. Selon lui, la lourdeur et le coût des démarches administratives constituent un frein important à la création et au bon fonctionnement des entreprises. Pour améliorer cette situation, il propose de simplifier, voire de supprimer les mesures sous-utilisées et de réduire le montant des formalités d’ici à 2025.

"Il faut éviter la surproduction de textes juridiques qui sont aujourd’hui trop complexes. Le gouvernement publiera en février la liste des textes juridiques qui ont fait l’objet d’une simplification", explique le ministre responsable du bureau gouvernemental Mai Tiên Dung.

Le gouvernement souhaite améliorer l’environnement des affaires et adapter  les règles commerciales qui régissent le secteur privé au plus près des besoins des entreprises. En 2019, 270 circulaires et 91 arrêtés liés aux activités commerciales ont été publiés contre respectivement 800 et 155 en 2018.

Plus simple rime avec plus efficace

Les réformes du gouvernement visant à rendre l’environnement des affaires vietnamien plus attractif et plus conforme aux normes internationales ont porté leurs fruits. En 2019, l’indice de compétitivité du Vietnam a augmenté de 3,5 points et le pays se positionne à la 67e place du classement des États du monde par indice de compétitivité soit 10 places de plus qu’en 2018. C’est la plus forte progression des 137 pays évalués.

"Les réformes économiques, financières et commerciales mises en place ont pour objectif de favoriser la croissance et la compétitivité des entreprises. La Chambre de Commerce et d’Industrie vietnamienne s’implique très activement dans ce processus dicté par le Parti et le gouvernement. Notre organisme a ciblé un certain nombre de mesures juridiques et administratives qui nécessiteraient d’être amendées pour faciliter le fonctionnement des entreprises", précise le président de la chambre de Commerce et d’Industrie vietnamienne (VCCI) Vu Tiên Lôc.

En 2020, le Vietnam ambitionne d’atteindre une croissance supérieure à 7% et entend mettre en œuvre les réformes adéquates pour y parvenir.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.