03/11/2018 11:30
La première centrale solaire du Vietnam, d’une puissance cumulée de 35 MW, a été inaugurée début octobre dans la commune de Diên Lôc, district de Phong Diên, province de Thua Thiên-Huê (Centre).
>>Coup d’accélérateur pour la transition énergétique
>>L’émergence du secteur de l’énergie biomasse

Cérémonie d’inauguration de la centrale solaire TTC Phong Diên, le 5 octobre à Thua Thiên-Huê (Centre).
Photo: CTV/CVN

Après seulement neuf mois de construction, la centrale solaire TTC Phong Diên a vu le jour à environ 50 km au nord de la ville de Huê. L’investisseur est la Compagnie par actions d’électricité Gia Lai (GEC), relevant du groupe TTC.

Quelque 145.560 panneaux solaires photovoltaïques y ont été installés avec des technologies et équipements modernes permettant d’absorber le rayonnement solaire et de le convertir en électricité pour le réseau national de transport d’électricité.

Réduire les émissions de CO2

D’un investissement de 23,4 millions de dollars, ce parc solaire de 45 ha produit environ 60 millions de kilowattheures chaque année. Cela équivaut à peu près à la consommation annuelle d’électricité de 32.628 familles au Vietnam et devrait réduire les émissions de CO2, de plus de 20.500 tonnes par an.

La centrale assure un développement synchrone entre les sources d’énergie et les réseaux électriques tout en maintenant le fonctionnement sûr et économique de l’ensemble et, en particulier, l’efficacité des investissements. En plus de contribuer à la réduction du réchauffement climatique et à la protection de l’environnement, l’usine crée également des emplois et renforce le développement socio-économique local.

Panneaux solaires de la première centrale solaire du Vietnam, dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre).
Photo: ST/CVN

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, le Vietnam dispose d’un important potentiel en énergie renouvelable, notamment en énergie solaire. C’est une source d’énergie propre et précieuse qui nécessite une exploitation adaptée et efficace.

La mise en service de la centrale solaire TTC Phong Diên ouvrira la voie à d’autres projets similaires au Vietnam.  

"La mise en place et l’exploitation de la centrale solaire photovoltaïque TTC Phong Diên sont très importantes pour nous, a déclaré Dang Van Thành, président du groupe TTC. Bien que nous soyons relativement nouveaux dans ce secteur, les politiques du gouvernement et les efforts de l’entreprise prouvent que le Vietnam dispose des éléments fondamentaux pour développer des sources d’énergie propre. Il contribue également à l’approvisionnement énergétique national en assurant l’autonomie du pays et en répondant à la demande en électricité".

La centrale a officiellement commencé à produire de l’électricité le 25 septembre dernier. D’ici 2019, sa capacité augmentera de 29,5 MW supplémentaires répartis sur 38,5 ha, ce qui répondra en partie à la demande future en électricité.

Dang Van Thành fait savoir que la GEC mettra officiellement en service la centrale solaire de Krong Pa, dans la province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre) au quatrième trimestre de cette année. Ce projet de 1.406 milliards de dôngs (60,2 millions de dollars) jouira d’une capacité de 49 MW.

Le Vietnam a choisi de miser sur les énergies renouvelables pour assurer sa sécurité énergétique.
Photo: VNA/CVN

Le groupe TTC a signé pour la mise en service de six centrales solaires pour lesquelles une planification supplémentaire a été soumise et qui devraient commencer à fonctionner avant juin 2019. Dans le cadre de son plan stratégique à l’horizon 2020, il développera la capacité totale du pays jusqu’à atteindre 1.000 MW dans les villes et les provinces disposant d’un grand potentiel pour le développement de l’énergie solaire.

Avec ces projets, le groupe TTC souhaite contribuer à mettre en valeur le potentiel énergétique de la province et à renforcer son développement socio-économique, a affirmé Dang Van Thành.

Augmenter la part des énergies renouvelables

Aux dires d’experts, les opportunités d’investissement dans le secteur de l’énergie solaire sont devenues abondantes après que le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a publié une décision visant à encourager le développement du secteur. Concrètement, en vertu de la décision N°11 du chef du gouvernement, entrée en vigueur en juin 2017, les projets d’énergie solaire recevront une rémunération de 9,3 cents/kWh (2.086 dông) sur 20 ans, un taux avantageux pour les investisseurs.

Le Vietnam a lancé des programmes encourageant le développement des énergies solaires, ce afin d’assurer l’approvisionnement en énergie au service du développement socioéconomique d’ici à 2030. Thua Thiên-Huê est pressentie pour être la première de cordée pour cette opération.

Raréfaction inéluctable des combustibles fossiles oblige, le Vietnam a choisi de miser sur les énergies renouvelables pour assurer sa sécurité énergétique. La stratégie nationale pour le développement des énergies renouvelables d’ici 2030, vision 2050 se concentre sur le développement de l’hydroélectricité, des énergies éolienne et solaire, de la biomasse, du biogaz et des biocarburants. L’objectif est d’augmenter la part d’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables (environ 7% en 2020 et plus de 10% en 2030).
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.