24/12/2016 21:46
L'Union des organisations d'amitié du Vietnam a remis les insignes et les satisfecits "Pour la paix et l'amitié entre les nations" à 30 organisations non gouvernementales (ONG) étrangères pour leurs contributions importantes à la lutte contre la pauvreté et au développement durable au Vietnam.
>>Thanh Hoa attire 9,7 millions d'USD d'aides étrangères en 2016
>>Le delta du Mékong développe son économie maritime

Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bùi Thanh Son (6e à gauche) a remis les insignes et satisfecits "Pour la paix et l'amitié entre les nations" aux représentants des ONG au Vietnam.
Photo : CPV/CVN

Ces titres honorifiques ont été remis lors d'une réunion de partage d'informations et de reconnaissances des contributions des ONG étrangères au Vietnam, organisée le 23 décembre à Hanoï par l'union avec la participation de 150 délégués d'ONG, de ministères et de secteurs, et de représentants de localités.

Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bùi Thanh Son a souligné que cette réunion avait pour objet de reconnaître les contributions des ONG au développement du Vietnam, ainsi qu'à leur fournir des informations récentes et exactes sur les politiques, la législation vietnamienne et les formalités administratives au service de leurs activités. La réunion a également été l'opportunité de répondre à leurs recommandations pour des activités plus efficaces.

Don Tuân Phong, vice-président de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam, a promis de continuer de favoriser les activités des ONG au Vietnam, et d'intensifier les relations entre les ONG et les localités vietnamiennes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.