22/11/2019 12:22
Le Vietnam émerge comme un nouveau "héros de l’énergie éolienne" en Asie du Sud-Est, avec les plus grands projets au monde le long de sa côte, selon le site web singapourien Eco-business (Singapour).
>>Énergie éolienne : le Vietnam sera une "terre promise"
>>Énergie éolienne offshore: un énorme potentiel de développement
>>Coup d’accélérateur pour la transition énergétique

Le Vietnam s’est fixé les objectifs de développement de l'énergie éolienne les plus ambitieux de la région. Photo : Pham Cuong/VNA/CVN

Il ne fait aucun doute que ce boom du marché de l'énergie éolienne au Vietnam est l'un des exemples les plus réussis dans le domaine des énergies renouvelables en Asie du Sud-Est. Le Vietnam est l'un des pays les plus touchés par le changement climatique. Dans ce contexte, il s'est efforcé à promouvoir l'utilisation de l'énergie éolienne pour répondre à sa demande croissante en énergie tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre.

Le Vietnam s’est fixé les objectifs de développement de l'énergie éolienne les plus ambitieux au sein de la région. Et ses politiques ont attiré de nombreux investisseurs venus du monde entier. Le Vietnam est l'un des pays dont la croissance économique est la plus rapide au monde. Sur la période 2016-2020, sa demande énergétique  a augmenté de 10,5% en moyenne annuelle. Cette tendance devrait se poursuivre jusqu'en 2030, suscitant des préoccupations pour sa sécurité énergétique.

Olivier Duguet, fondateur de The Blue Circle (Singapour), a déclaré que "le Vietnam est confronté à une pénurie d'énergie dans le Sud où la demande est forte. La source d’énergie de base n’a pas suivi le rythme nécessaire pour éviter le risque de pénurie d’énergie au cours des deux ou trois prochaines années. Dans le même temps, les énergies renouvelables, en particulier l'éolien, sont assez abondantes dans le Sud, peu coûteuses et peuvent être déployées rapidement".

En plus d’apaiser les inquiétudes concernant la sécurité énergétique, l'énergie éolienne contribue également à alléger le fardeau des coûts peu fiables liés à l'importation de charbon pour les centrales thermiques. Bien que les coûts du charbon ne soient pas élevés, il existe des risques pour la santé des populations environnantes. Selon un rapport sur la qualité de l'air publié en 2018, près de 95,5% de la population d'Asie du Sud-Est vit dans une région où la pollution dépasse le niveau fixé par l'Organisation mondiale de la santé.

En outre, l’énergie éolienne présente de nombreux autres avantages pour l’économie vietnamienne. L’industrie éolienne a besoin d’une grande chaîne logistique et de main-d’œuvre pour le fonctionnement et la maintenance des équipements, permettant ainsi de promouvoir le développement industriel local et de créer des emplois.

Mme Liming Qiao, directrice régionale pour l'Asie du Conseil mondial pour l'énergie éolienne (GWEC) a déclaré que compte tenu des besoins énergétiques urgents du pays, le gouvernement vietnamien se concentre sur le potentiel des 3.300 km de côtes pour développer l’énergie éolienne. En se concentrant sur l'éolien offshore – potentiel estimé à 309 GW –, le Vietnam pourra alors répondre à ses besoins en énergie pour les décennies à venir.

Toujours selon eco-business, les investissements directs étrangers au Vietnam ont continué à augmenter. En 2021, le Vietnam envisage d'installer 1 GW de parcs éoliens offshore et terrestres, contre 327 MW actuellement. Le Vietnam dépassera ainsi la Thaïlande, aujourd'hui leader en Asie du Sud-Est pour l'énergie éolienne.

Le Vietnam est également le seul pays de l’ASEAN à développer des parcs éoliens offshore, d’une capacité cumulée de 99 MW. De plus, le pays s'est également fixé pour objectif, d'ici 2030, de produire  6.000 MW à partir de l’éolien.

En juillet 2019, le gouvernement vietnamien a approuvé un projet d'étude de la zone offshore de cap de Ke Ga, Phan Thiet, afin de construire la plus grande centrale éolienne offshore du monde, d'une capacité de 3.400 MW. Pour répondre à sa demande en énergie, le Vietnam a besoin de 130 GW  d’ici 2030 et devra donc investir environ 150 milliards d’USD. Jusqu'en septembre 2018, le Vietnam produisait 47.900 MW.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Côn Dao parmi les plus belles destinations pour les voyages hivernaux Le magazine prestigieux Vogue Paris a nommé l'île de Côn Dao dans la province de Bà Ria - Vung Tàu (Sud) parmi les neuf plus belles îles secrètes que les voyageurs devraient visiter cet hiver.