19/03/2021 19:19
Le 12 mars dernier, le ministère de la Défense a remis au lieutenant-colonel Trân Duc Huong un ordre de mission du président de la République en vertu duquel il est désormais affecté au Bureau des affaires militaires de l’ONU, à New York. Trân Duc Huong devient ainsi le deuxième officier vietnamien à y servir, cinq ans après le début de la participation de notre pays aux opérations de maintien de la paix des Nations unies.
>>Le Vietnam se prépare à la 18e Conférence des chefs des forces de défense
>>Pour une participation plus large du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’ONU

Le vice-ministre de la Défense Nguyên Chi Vinh (gauche) remet la décision du président de la République au lieutenant-colonel Trân Duc Huong.
Photo : VNA/CVN


Pour avoir l’honneur de travailler au Bureau des affaires militaires de l’ONU, Trân Duc Huong a dû batailler ferme : le concours de recrutement qu’il a passé l’a opposé à 150 concurrents venus du monde entier… C’est son expérience qui a fait la différence : il avait déjà différentes missions onusiennes à son actif, en tant qu’officier d’état-major.

Toujours est-il que notre pays se retrouve donc représenté à l’état-major des forces de maintien de la paix de l’ONU, et ce, pour la deuxième fois. 

Le départ du lieutenant-colonel Trân Duc Huong suit de près le retour de neuf autres officiers vietnamiens, ayant servi au Soudan du Sud ou en République centrafricaine. En plus de leurs contributions au maintien de la paix dans ces deux pays, ces officiers auront fait profiter aux populations locales et aux autres Casques bleus des expériences du Vietnam en matière de lutte contre la pandémie de COVID-19.

La première opération de maintien de la paix à laquelle a participé notre pays sous les auspices de l’ONU remonte désormais à cinq ans. Dans l’intervalle, le Vietnam aura dépêché une bonne quarantaine de militaires au siège de l’ONU, à New York, en République centrafricaine et au Soudan du Sud où il a déjà installé deux hôpitaux de campagne et s’apprête à en déployer un troisième. 

Ces contributions du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’ONU sont saluées aussi bien par la communauté internationale que par les missions onusiennes ou les organisations non gouvernementales présentes sur de différents théâtres d’opération. Nos militaires sont appréciés pour leur professionnalisme, leur sens de la discipline, leur esprit de solidarité et surtout pour leur endurance. C’est sans doute l’une des raisons qui ont poussé l’ONU à choisir notre pays pour y organiser ses formations aux opérations de maintien de la paix.

Il y a quatre mois, l’Assemblée nationale adoptait une résolution sur la participation du Vietnam aux forces de maintien de la paix de l’ONU. Désormais, cette participation est une mission permanente de l’armée vietnamienne, dont le but est de défendre la paix sur le territoire national par le biais d’une implication à l’international. Et notre pays est tout à fait disposé à être présent sur d’autres théâtres d’opération.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.