13/04/2016 16:20
Des archéologues ont eu une conférence de presse 11 avril à Hanoi, pour annon​cer les premiers résultats de la «Recherche sur l'ensemble des reliques archéologiques de l’âge de pierre menée près du fleuve Ba, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre)» entreprise par l’Académie des sciences sociales du Vietnam.
Des reliques de l’âge de pierre récemment découvertes montrent que le Vietnam est l’un des rares pays figurant sur la carte de répartition de l'espèce humaine, ont affirmé des archéologues.

Exposition des reliques archéologiques de l’âge de pierre menée près du fleuve Ba, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre).
Photo : thoibao/CVN

De 2014 à 2016, l’Institut d’Archéologie du Vietnam, en collaboration avec l’Institut d’archéologie et d’ethnologie de Novossibirsk et l’Académie des sciences de Russie, a découvert plusieurs objets, notamment des outils datant de l’âge de pierre dans la ville d’An Khê, province de Gia Lai.

Ces découvertes archéologiques ont montré que la zone d’An Khê était habitée par l’homme il y a environ 800.000 ans. Il s’agit, jusque-là, du point de repère le plus ancien ​sur la répartition de l'espèce humaine, plus concrètement de l’Homo erectus, ancêtre direct de l'Homo sapiens, et de leur culture, sur le territoire du Vietnam.

Nguyên Gia Dôi, directeur adjoint de l’Institut d’archéologie du Vietnam, chef de recherche sur l’âge de pierre, a annoncé un projet de fouilles dans 2 à 3 ans, en collaboration avec la Russie. An Khê serait éventuellement un centre de recherche sur l’histoire, la culture et l’évolution de l’homme.

Selon les scientifiques, ces nouvelles découvertes seraient mises au service de la compilation de l’histoire nationale, de l’élaboration de la carte archéologique des hauts​ plateaux du Centre, ainsi que de la ​reconnaissance d’An Khê en tant que relique spéciale du Vietnam.
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.