23/07/2020 11:03
Vingt-cinq après son adhésion à l’ASEAN et pour la troisième fois, le Vietnam assume la présidence de l’association régionale. Membre actif et responsable, le pays s’applique à promouvoir le développement de l’ASEAN et à accroître son influence au niveau mondial.
>>Le Vietnam promeut les efforts conjoints de l'ASEAN contre le COVID-19
>>Le Vietnam déterminé à remplir la présidence de l'ASEAN 2020

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (4e, à gauche) assiste à la cérémonie d'ouverture du 30e Sommet de l'ASEAN, à Manille, aux Philippines, le 29 avril 2017.
Photo: VNA/CVN

La participation vietnamienne

Il est impossible de faire le compte des initiatives portées par le Vietnam pour l’ASEAN. Beaucoup ont été mises en œuvre comme notamment la conférence élargie des ministres de la Défense (ADMM+) et la création du comité de protection des droits de femmes et d’enfants. Soucieux de promouvoir un développement homogène au sein de l’Association, le pays s’est appliqué à renforcer la connexion de l’ASEAN et à réduire les écarts entre les anciens et les nouveaux adhérents.

Président de l’Association en 2010, le Vietnam a parrainé les États-Unis et la Russie au Sommet de l’Asie de l’Est. En tant que coordinateur de l’ASEAN, il a redynamisé les partenariats stratégiques avec l’Union européenne, l’Australie, l’Inde, le Japon, la République de Corée et la Chine.

En 2019, le Vietnam a activement soutenu l’adoption de la Vision Indo-Pacifique et stimulé les négociations de l’Accord du commerce et des services. Le pays a également activement participé aux négociations du Partenariat économique intégral régional (RCEP), qui devrait être signé à la fin de l’année 2020.

L’ambassadeur Trân Duc Binh, chef de la Mission du Vietnam auprès de l’ASEAN, a précisé : "Dès son adhésion en 1995, le Vietnam s’est impliqué dans toutes les activités de l’ASEAN et a beaucoup contribué à son développement. Le pays s’est également montré très actif dans la création de la Communauté aséanienne, et dans la promotion d’une ASEAN unie et solidaire ainsi que dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région".

Afin de maintenir un environnement régional pacifique et stable, le Vietnam a multiplié les efforts pour encourager les États membres et la Chine à adopter un Code de conduite en Mer Orientale, dont les négociations piétinent à cause de la pandémie du coronavirus.

La présidence vietnamienne en 2020

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, qui est également président de l'ASEAN 2020, prononce son discours d'ouverture lors du 36e Sommet de l'ASEAN.
Photo: VNA/CVN

Au début de l’année 2020, quand la crise du coronavirus a surpris le monde entier, le Vietnam a immédiatement réuni les pays membres de l’Association pour tenter de coordonner les mesures de réponse. Sous son égide, deux sommets extraordinaires de l’ASEAN et de l’ASEAN+3 sur la lutte anti-COVID-19 ont été organisés avec succès en avril.

Lors du 36e sommet, tenu en ligne en juin dernier, les dirigeants de l’Association ont publié une Vision commune sur une ASEAN cohésive et réactive, permettant aux pays membres de sortir rapidement de cette période difficile et de poursuivre l’intégration mondiale.

Ayant réussi à bloquer la propagation du virus sur son territoire, le Vietnam a immédiatement partagé son expérience et a proposé des mesures urgentes pour lutter contre la pandémie comme la création d’une réserve régionale d’équipements médicaux, la rédaction d’un guide de réponse aux situations urgentes et l’élaboration d’une stratégie de relance générale post-COVID-19.

La rapidité et l’énergie du Vietnam ont été vivement saluées par les dirigeants de l’Association et du monde entier. Le secrétaire général de l’ASEAN, Lim Jock Hoi, a déclaré : "La rapidité et l’effacité des mesures prises par le Vietnam pour faire face à la crise du coronavirus montre que nous avons à la tête de l’Association un président responsable et compétent. Dès le mois de février, l’ASEAN était prête à affronter la pandémie. Nous devons ce succès au Vietnam, qui a multiplié les visioconférences pour maintenir la communication et la coopération entre les pays membres. Nous pouvons gagner ce combat grâce à notre solidarité et à notre persévérance".

2020 est une grande année pour le Vietnam, qui assume la présidence de l’ASEAN et intervient au Conseil de sécurité de l’ONU. "Une ASEAN cohésive et réactive" tel est le thème que le Vietnam a choisi de défendre en 2020 au sein de ces deux prestigieuses institutions malgré l’énorme difficulté de sa mission.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam en hausse Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam est en hausse de 7,6% sur une base mensuelle mais a baissé de 99,1% en glissement annuel.