09/03/2020 18:59
Selon un rapport de Plan International, le Vietnam se trouve parmi les trois premiers pays d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est à l’égard de la position des filles dans les domaines de vie.
>>L’égalité des sexes au Vietnam
>>Le Vietnam dans le top 3 régional pour la position des filles en 2020

Des fillettes de la province de Nghê An (Centre) lors d'un concours de peinture.
Photo : Bich Huê/VNA/CVN

Lancé afin de célébrer la Journée mondiale des femmes, dimanche 8 mars, le rapport analyse les réalisations des 19 pays d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est dans la promotion de la position des filles dans bien des domaines tels que l’éducation, l’économie, la santé, la protection des enfants et leur implication dans l'élaboration des cadres juridiques concernant les enfants.

"Il est grand temps d’investir dans les opportunités de développement et le leadership des filles", a affirmé la directrice de Plan International en Asie-Pacifique, Bhagyashri Dengle.

"L’économie de l’Asie connaît une forte croissance. Les gouvernements, les entreprises et les organisations sociales sont prêts à investir des ressources afin d’aider les filles sur l’ensemble de la région à faire des changements", a-t-elle ajouté.

"Résultats remarquables"

Le rapport de Plan International montre que l’investissement dans l’égalité entre les sexes et l’investissement dans les filles et les jeunes femmes pourraient bénéficier à toute la société. Sur tous les indices, le Vietnam se situe au troisième rang, derrière Singapour et les Philippines. C’est le fruit des efforts importants déployés par le gouvernement et les organismes travaillant dans la protection des enfants et pour l’égalité entre les sexes.

La directrice de Plan International au Vietnam, Sharon Kane, a dit : "Je suis contente de voir les résultats remarquables du Vietnam dans le rapport. Cependant, dans l’indice portant sur la protection des enfants contre les violences et les abus sexuels, la place du Vietnam est encore modeste. Nous accentuerons nos efforts visant à accompagner le gouvernement vietnamien en la matière".

Actuellement, aucun pays dans le monde n’atteint l’égalité entre les sexes et l’Asie ne fait pas exception. "Nous n’avons que dix ans devant nous pour atteindre les Objectifs de développement durable de l'Agenda 2030. Plan International incite les pays d’Asie à investir dans les filles à partir d’aujourd’hui. C’est pourquoi nous voudrions partager avec vous ce rapport", a déclaré Anne-Birgitte Albrectsen, directrice générale de Plan International.

Plan International est une organisation de solidarité internationale dont la vocation est de faire progresser les droits des enfants et l'égalité filles-garçons. Organisé en réseau de 21 pays donateurs et de 56 pays en développement bénéficiaires de ses actions, elle intervient auprès des enfants, de leurs familles et de leurs communautés en Afrique de l'Est, en Afrique de l'Ouest, en Asie et en Amérique latine.

Entrée au Nord et au Centre du Vietnam en 1993, l’organisation a l’ambition d’aider deux millions de filles vietnamiennes à avoir un meilleur accès à l’éducation, de les protéger contre l'exploitation et la violence et de leur permettre de faire valoir leurs droits.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).