26/06/2018 12:09
Jusqu’à l’année scolaire 2021-2022, le pays devrait faire face au manque de 59.000 enseignants dans tous les niveaux de formation, dont 49.000 dans les secteurs d’écoles maternelles et primaires. C’est ce qui ressort des récentes statistiques du ministère de l’Éducation et de la Formation (MEF).
>>Améliorer la qualité de l'éducation et de la formation, un impératif
>>Le ministre de l'Éducation et de la Formation clarifie des questions du secteur
>>Le ministre de l’Éducation et de la Formation répond aux questions des députés

En 2017, la province de Nghê An (Centre) manquait près de 3.400 enseignants en école maternelle. Un record sinistre!
Photo: Hoàng Nguyên/CVN

Les statistiques dudit ministère ont également indiqué qu’en 2017, la province de Nghê An (Centre) manquait près de 3.400 enseignants en école maternelle. Un record sinistre! Situation identique pour les provinces de Son La (Nord)  avec un manque de plus de 1.000 enseignants, Bac Giang (Nord), près de 2.000, Thai Binh (Nord), 1.500, Thanh Hoa (Centre), 1.405 et Hô Chi Minh-Ville, près de 1.200.

En ce qui concerne le niveau primaire, Hanoï a manqué, en 2017, près de 2.700 enseignants ; Son La, plus de 1.000 et Gia Lai au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), près de 1.200.

Face à cette situation critique, ledit ministère envisage, cette année, d’embaucher  plus de 5.000 étudiants pour une formation pédagogique du second degré.

Graphique: Hà Ngô/CVN

Malgré la pénurie d’enseignants, le MEF n’envisage cette année de sélectionner que 35.590 candidats aux études pédagogiques, soit une baisse de 38% par rapport à 2017. Sur ce total, environ 8.000 candidats seraient destinés pour les grandes écoles et le reste aux établissements de formation pédagogiques dans l’ensemble du pays. "Ce chiffre a été lancé en se basant sur le besoin d’embaucher des enseignants dans l’ensemble du pays pour les cinq ans à venir", explique Nguyên Thi Kim Phung, chef du Département de la formation universitaire du MEF.

Des récentes statistiques dudit ministère ont expliqué qu’il y aura plus de 40.000 étudiants qui sortiront de l’école pour l’année scolaire 2018-2019, dont plus de 20.000 qui pourront s’engager dans les filières d’éducation en écoles maternelles et primaires.

Câm Sa/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.