28/10/2019 17:34
Une fois en exploitation, les images de LOTUSat-1, satellite d’observation radar de la Terre, répondront au besoin urgent de sources d’images, en fournissant des informations précises et mises à jour permettant de minimiser l’impact des catastrophes naturelles et du changement climatique, de gestion des ressources et de surveillance de l'environnement.
>>Vietnam et Japon signent un contrat de satellite météorologique
>>Satellites de télédétection: maîtriser la technologie de fabrication

Le satellite vietnamien MicroDragon a été lancé avec succès le 18 janvier 2019.
Photo : JAXA/CVN

Placé en orbite en 2023, le satellite LOTUSat-1 sera le premier satellite d’observation radar de la Terre du Vietnam. La création du satellite LOTUSat-1 s’inscrit dans le cadre du projet "Prévention des catastrophes naturelles et du changement climatique à l'aide d’un satellite d'observation de la Terre", un projet scientifique et technologique clé du Vietnam.

D’un poids de 570kg, le satellite LOTUSat-1 utilisera la technologie moderne de radar offrant de nombreux avantages, tels que la détection d’objets mesurant de plus d’un mètre au sol. Il peut fonctionner jour et nuit dans toutes les conditions météorologiques. Ce satellite est particulièrement important pour le Vietnam en particulier et pour l’Asie du Sud-Est en général, en raison du climat tropical.

Une percée technologique avec LOTUSat-1

Selon le Professeur agrégé et Docteur Pham Anh Tuân, directeur général du Centre spatial du Vietnam, le LOTUSat-1 aidera à détecter les bâtiments construits par l'homme sur le terrain, à identifier les changements et à contrôler à volonté la prise de la photographie.

Selon ce responsable, la technologie spatiale continue de se développer fortement dans le monde. Chaque pays a ses propres approches de la technologie spatiale. Le Vietnam a choisi de maîtriser progressivement la technologie de conception et de fabrication des satellites au lieu d’acheter des images satellites de pays étrangers.  Il s’agit d’une percée technologique avec LOTUSat-1.

Le Vietnam maîtrise progressivement la technologie satellitaire.
Photo : VNA/CVN

D’après Yosuke Asai, ministre japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, le LOTUSat-1 peut surveiller de nombreuses catastrophes naturelles et prévoir la situation climatique. Dans un contexte de catastrophes plus fréquentes, la prochaine mise en service de ce satellite contribuera de manière significative à limiter les dégâts. La formation des ressources humaines dans le processus de fabrication de LOTUSat-1 aide également le Vietnam à poursuivre la voie de la création de ses propres satellites. Ce sera une nouvelle étape dans la maîtrise de la technologie satellite après la participation d'ingénieurs vietnamiens à la conception et à la fabrication de MicroDragon, satellite de télédétection de 50kg.

Plus tôt en janvier 2019, le satellite vietnamien MicroDragon a été lancé avec succès. Il a été conçu et développé par une équipe de 36 ingénieurs du Centre spatial national du Vietnam, envoyés pour étudier les technologies spatiales au Japon.

Auparavant, les ingénieurs vietnamiens avaient réussi à fabriquer un satellite appelé PicoDragon (10 x 10 x 11,35 cm), qui avait été mis sur orbite en 2013. Son fonctionnement a été relativement stable pendant environ 3 mois et il avait diffusé en continu un signal "PicoDragon VietNam" aux stations de réception du monde entier.

Une équipe d'ingénieurs et d'experts du Centre spatial du Vietnam sont en train d’étudier et développer un autre satellite NanoDragon (10 kg). Ce satellite est chargé de tester la technologie de contrôle de la direction satellite en orbite et de capturer les signaux d’identification automatique des navires à l’aide d’un nano-satellite. Ce satellite serait mis en orbite en 2020.

Le Vietnam a jusqu’à présent placé cinq satellites dans l’espace en plus de dix ans, à savoir Vinasat-1 en 2008, Vinasat-2 en 2012, VNREDSat-1 et PicoDragon en 2013, et MicroDragon en 2019. Après MicroDragon, satellite de télédétection construit par une équipe vietnamienne, le pays envisage de lancer d’ici à 2023 deux autres satellites, LOTUSat-1 et LOTUSat-2.

Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Saigontourist fait sa promo à Hô Chi Minh-Ville et Cân Tho Le voyagiste Saigontourist a participé récemment à deux événements de promotion touristique. Il s’agissait de la fête "Hô Chi Minh-Ville - développement et intégration" et de la Foire internationale du tourisme du Vietnam 2019 (VITM) à Cân Tho.