15/02/2019 17:26
Pour la première fois au Vietnam, des machines à glace pour chalutiers sont fabriquées par l’Académie nationale des sciences et technologies (VAST).
>>Le gouvernement aide les pêcheurs à construire leurs chalutiers
>>La sylviculture et l’aquaculture visent 20 milliards de dollars d’exportations en 2019

La machine à glace conçue par le Centre pour le développement des hautes technologies, relevant de la VAST.
Photo : VNA/CVN

Utilisée sur les bateaux, cette machine permet de fabriquer de la glace à partir de l’eau de mer pour préserver les produits halieutique dans le cadre de la pêche hauturière.

Un des avantages majeurs de cette technologie: la glace ne doit plus être emportée lors de l'embarquement mais peut être produite sur place, durant la pêche, en fonction des besoins.

La machine est conçue par Lê Van Luân et ses associés du Centre pour le développement des hautes technologies, relevant de la VAST. Il s’agit de la première fabrication 100% "made in Vietnam" utilisées sur les chalutiers.

Selon, le Département général des produits aquatiques, les pertes après récolte sont estimées à 20 à 30%. Une des raisons provient du manque d’équipements de stockage dans les petits chalutiers. L’utilisation de la glace fabriquée à partir d’eau de mer permet de prolonger la durée de stockage des fruits de mer à bord, car la température de stockage est inférieure à celle de la glace fabriquée à partir d’eau douce, avec en plus un temps de glaçage plus rapide, améliorant ainsi la qualité des produits et réduisant les pertes après récolte.

L’installation et le fonctionnement de la machine sont simples. Et l’ajustement automatique du temps et de la température de stockage se fait en conformité avec le processus du stockage.

Les utilisateurs peuvent facilement sélectionner et ajuster la densité de la glace entre 25% et 95% selon l'emploi prévu et la température escomptée. Plus la densité est élevée, plus la glace est adaptée au stockage du poisson frais. Lorsque l'eau dans le récipient s'écoule, les cristaux de glace se répartissent régulièrement autour du poisson et le refroidissent jusqu'à plusieurs jours.

En particulier, l’appareil affiche également la durée du temps de fonctionnement, le volume de production de glace, la consommation de carburant, facilitant le contrôle et la maintenance. Tous les composants sont en acier inoxydable de haute qualité ou en PVC (polychlorure de vinyle) résistant à l'eau de mer.

Le coût pour la production d’une tonne de glace à partir d’eau salée varie entre 80 et 90 millions de dôngs, inférieur de 10-20 millions de dôngs par rapport aux machines importées.

Pour une capacité de production de 10.000 kg/jour

Un chalutier équipé de la machine à glace de la VAST.
Photo: Van Lâm/CVN

"Ce matériel est très utile pour les pêcheurs car elle permet de prolonger la durée de stockage des produits de la mer, avec comme conséquences de bonnes retombées économiques", a déclaré Nguyên Phu Quôc, chef adjoint du Département de l’exploitation des produits aquatiques relevant de la VAST.

Néanmoins, il est nécessaire d’augmenter la capacité de production des machines à glace. La capacité actuelle est d’environ 1.250 kg/jour. En moyenne, un chalutier nécessite 50-60 tonnes de glace par campagne de pêche, équivalant à une capacité des machines à glace de 5.000 kg/jour.

Lê Van Luân et ses associés sont en train de travailler au rehaussement de la capacité de production de leur machine, pour la porter à 10.000 kg/jour.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam