06/06/2020 22:46
L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission vietnamienne auprès de l'ONU, a fait part de ses préoccupations concernant les récents attentats terroristes qui ont fait un grand nombre de morts au Sahel, lors d'une session du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation dans cette région africaine organisée le 5 juin, à New York.
>>Le Vietnam appelle à assurer la sécurité du peuple malien
>>Le Conseil de sécurité de l'ONU discute de la situation du Mali

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès de l’ONU. Photo : VNA/CVN

Dang Dinh Quy a exprimé le soutien du Vietnam à une approche globale en termes de sécurité, d’humanité et de développement durable pour les pays de la région.

Il a souligné la nécessité et l'obligation de protéger les civils, en particulier les femmes et les enfants, et a appelé à davantage de plans pour relever les défis liés à la sécurité, au changement climatique et à l'humanité ainsi qu'à l'intensification de la lutte contre le COVID-19.

S'exprimant lors de l'événement, le secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a déclaré que le COVID-19 complique la situation de sécurité déjà complexe au Sahel, les groupes terroristes tirent parti de la pandémie alors qu'ils intensifient les attaques contre les forces internationales.

Il s'est déclaré préoccupé par l'augmentation des attaques terroristes visant des civils et des forces de sécurité et de maintien de la paix dans ce pays.

Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, environ 4.000 personnes ont été tuées par des terroristes en 2019, une forte augmentation par rapport aux 700 décès de 2016.

La pauvreté, la faible croissance économique, les conflits liés aux ressources naturelles entre les communautés et le changement climatique sont également un défi pour la région.

L'ONU a appelé la communauté internationale, les gouvernements et les organisations régionales d'Afrique de l'Ouest et du Sahel à intensifier la solidarité pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme, et a souligné la nécessité d'une approche globale pour résoudre les défis liés à la sécurité, à l'humanité et au développement au Sahel, surtout au Mali.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.