26/02/2019 18:25
Le 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) aura lieu à Hanoï, coïncidant le 20e anniversaire de la délivrance du titre de "Ville pour la paix" à la capitale vietnamienne par l’UNESCO.
>>Une bonne opportunité pour le Vietnam de présenter sa politique étrangère
>>Le 2e Sommet États-Unis - RPDC: des spécialistes optimistes

La capitale Hanoï est prête pour le 2e Sommet entre les États-Unis et la RPDCPhoto: VNA/CVN

Le choix de Hanoï pour organiser le 2e Sommet entre les États-Unis et la RPDC témoigne du rehaussement du rôle et de la position du Vietnam sur les scènes régionale et internationale, affirmant les contributions actives du Vietnam dans le règlement des questions internationales, pour la paix et le développement commun.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a indiqué que le Vietnam avait été choisi pour le 2e Sommet entre les États-Unis et la RPDC car le pays poursuivait une politique extérieure responsable et le Vietnam était un pays ouvert dans la coopération avec toutes les parties.

Ces remarques du diplomate russe ont montré que la politique extérieure indépendante, autonome, de coopération, de paix, de développement, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, ainsi que d’être un membre actif et responsable de la communauté internationale, appliquée par le Parti et l’État vietnamiens ces dernières années, était efficace.

La communauté internationale a reconnu les contributions considérables du Vietnam à la paix, à l'indépendance nationale, à la démocratie et aux progrès sociaux dans le monde.

Depuis l’adhésion à l’Organisation des Nations unies (ONU) en 1977, le Vietnam participe activement et contribue efficacement aux efforts pour maintenir la paix et la stabilité dans le monde  ainsi que pour promouvoir le développement durable.

Le pays a été notamment élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2008-2009, et est actuellement le seul candidat à ce poste pour le mandat 2020-2021 de l’Asie-Pacifique.

Le Vietnam est un membre important de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), une économie en croissance rapide et un partenaire diplomatique important de nombreux pays du monde.  

Selon Hunter Marston, ancien assistant de recherche de haut niveau de Brookings Institute, le choix du Vietnam en tant que lieu pour la rencontre entre la RPDC et les États-Unis montrait du rehaussement de la position diplomatique du Vietnam.

Pour la dénucléarisation péninsule coréenne

Des policiers au service le 2e Sommet États-Unis - RPDC à Hanoï.
Photo: Duong Giang/VNA/CVN

Des experts américains et internationaux ont estimé que la forte impression sur un pays sûr, paisible, hospitalier et avec le peuple épris de la paix avait permis au président américain Donald Trump de choisir le "pays en forme de S" en tant que destination pour ce deuxième rencontre avec le président de la RPDC.

Le professeur Carl Thayer de l’Académie militaire d’Australie (ADFA), a indiqué qu’avec une politique extérieure de multilatéralisation et de diversification de ses relations internationales, le Vietnam avait témoigné d’un pays neutre et capable d’organiser et de garantir la sécurité d’événements importants ainsi que d’un facteur positif contribuant au maintien de la paix et de la sécurité dans la région et le monde.

Concernant la question de paix sur la péninsule coréenne, le Vietnam s’est engagé plusieurs fois à soutenir et à être prêt à contribuer à la mise en place d'une paix durable dans la péninsule. La position du Vietnam avait été réaffirmée par les dirigeants lors de la rencontre avec le président sud-coréen Moon Jae-in à l’occasion de sa visite au Vietnam en mars 2018 et dans le contexte où le processus de paix en péninsule coréenne connaissait des évolutions positives.  

Avec sa politique extérieure de multilatéralisation et de diversification de ses relations internationales, ses contributions  efficaces à la mise en œuvre des missions internationales, sa politique stable, son système de sécurité efficace et son environnement paisible, la capitale Hanoï a été choisie pour organiser ce 2e Sommet entre les États-Unis et la RPDC.

Le Vietnam est devenu une passerelle pour promouvoir le processus de dénucléarisation en péninsule coréenne, un facteur contribuant à la paix non seulement dans cette péninsule mais encore dans la région d’Asie du Nord-Est.

À travers cet événement, le Vietnam a affirmé sa position et son rôle en tant que partenaire actif et responsable de la communauté internationale.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam