08/09/2020 16:00
Les exportations nationales de caoutchouc en août ont poursuivi sur leur lancée avec 220.000 tonnes de caoutchouc de toutes sortes vendues pour 267 millions d’USD.
>>Les exportations nationales de caoutchouc se portent bien en juillet
>>Bond des exportations nationales de caoutchouc en juin
>>Caoutchouc : les exportations atteignent 2,02 milliards d'USD en 11 mois

Depuis le début de l’année, le pays en a exportées 905.000 tonnes de caoutchouc pour 1,15 milliard d’USD.
Photo : VNA/CVN

Les expéditions de caoutchouc ont enregistré une nette hausse tant en volume qu’en valeur par rapport à juillet et à la même période de l’an dernier, selon l’Agence du commerce extérieur du ministère de l’Industrie et du Commerce. Depuis le début de l’année, le pays en a exportées 905.000 tonnes pour 1,15 milliard d’USD. Il s’agit d’une baisse de 5,9% en volume et de 12,6% en valeur en glissement annuel.

Le prix moyen à l’exportation a reculé de 7,2% par rapport à la même période de l’an dernier, en affichant 1.272 USD la tonne.  Ces huit derniers mois, le caoutchouc synthétique et le latex naturel ont représenté près des deux tiers du total des exportations nationales de ce secteur. En particulier, 98% du volume de ces types de caoutchouc ont été exportés vers la Chine.

Selon l’Association des producteurs de caoutchouc naturel (ANRPC), en septembre, la consommation mondiale de caoutchouc de toutes sortes devrait atteindre 1,16 million de tonnes, +3,4% en glissement annuel. Cette tendance haussière pourrait se produire ces prochains mois dans le contexte où certains pays ont depuis août commencé à relancer leurs activités de production.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.