11/12/2019 18:20
Le Vietnam exhorte tous les pays à observer complètement les règles de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982 et aux accords y relatifs, ainsi qu'à respecter le droit des pays côtiers en ce qui concerne les zones considérées conformément à la convention, y compris les activités économiques maritimes.
>>Des experts appellent le respect du droit international
>>L’Inde appelle à ne pas recourir à la force en Mer Orientale
>>La 11e Conférence internationale sur la Mer Orientale s'achève à Hanoï

S'exprimant lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations unies sur le droit de la mer, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chargé des affaires pour la mission du Vietnam auprès de l'ONU, a également réitéré la position conséquente de Hanoi qui est de régler des différends via des mesures pacifiques, conformément aux lois internationales, et respecter des procédures diplomatiques et juridiques et la non-utilisation d'armes ou les menaces de leur utilisation. Il a exprimé la préoccupation du Vietnam au sujet de certaines activités en Mer Orientale ces derniers temps, qui violent gravement ses droits souverains et sa juridiction.

Nations unies ouvrent sa 74e session. Photo : AFP/VNA/CVN

Pham Hai Anh a également toutes les parties concernées à éviter tout acte unilatéral susceptible d’entraîner des tensions en Mer Orientale, ainsi qu’à garantir la sûreté et la sécurité de navigation maritime et aérienne dans cette zone. Il a exhorté les parties à agir avec modération, à éviter la militarisation ou les activités qui compliquent la situation ou à accroître les différends, ainsi qu'à se conformer pleinement à la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et à conclure rapidement le Code de conduite en Mer Orientale.

Au cours de l'événement, les pays ont souligné la valeur universelle, cohérente et globale de l’UNCLO de 1982 et l'importance de ce pacte en tant que cadre juridique international qui réglemente toutes les activités dans la mer et l'océan et garantit l'utilisation durable et équitable des ressources marins, ainsi que le règlement pacifique des différends. Ils ont souligné la prise de conscience croissante des impacts du changement climatique et de l'élévation du niveau de la mer, ainsi que de l'importance des ressources naturelles marines. Plusieurs pays tels que les États-Unis, l'Allemagne, le Japon et l'Australie se sont déclarés préoccupés par les différends en Mer Orientale.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Hô Chi Minh-Ville, destination préférée des touristes vietnamiens Dans le classement des principales destinations des touristes vietnamiens en 2019 publié par Agoda, important site international de réservation d'hôtels, Hô Chi Minh-Ville arrive en tête.