26/05/2021 12:01
Le Vietnam a réitéré son message d'engagement à promouvoir le respect du droit international humanitaire et à protéger la population dans les zones de conflit.
>>Le Vietnam condamne les attaques ciblées les Casques bleus
>>Vietnam appelle à une protection accrue des enfants face aux conflits armés

Des Palestiniens retournent dans leurs maisons détruites par des frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza, lorsque le cessez-le-feu est entré en vigueur, le 21 mai.
Photo: Xinhua/VNA

Le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu, le 25 mai, une discussion ouverte annuelle en ligne sur la protection des civils en temps de conflits, avec la participation du Secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des affaires humanitaires Mark Lowcock et du président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer.

Lors de la réunion, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, s'est dit préoccupé par les blessures et les décès de civils causés par les conflits armés, notamment les centaines de personnes tuées dans le conflit israélo-palestinien ces dernières semaines. Il a souligné que les parties concernées devraient se conformer pleinement au droit international humanitaire, en garantissant un accès humanitaire sans entrave, soutenir le partage d'expériences sur l'intégration des obligations juridiques internationales dans les lois et politiques nationales.

Il a affirmé la responsabilité première de l'État de protéger les civils et a mis l'accent sur la solution la plus efficace et à long terme consistant à prévenir et mettre fin aux conflits, à maintenir une paix durable, à améliorer les moyens de subsistance et à faire face aux défis tels que changement climatique et épidémies.

L'ambassadeur vietnamien a souligné qu'en avril 2021, lorsque le Vietnam assumait la présidence, le Conseil de sécurité a approuvé à l'unanimité la résolution 2573 sur la protection des infrastructures et des services essentiels à la vie de la population et a accepté d'adopter la déclaration présidentielle sur la lutte contre les conséquences des mines et des restes explosifs de guerre. Il a appelé le Conseil de sécurité à maintenir l'unité pour envoyer un engagement visant à promouvoir le respect du droit, la protection humanitaire et civile internationale et faire de ces engagements une réalité dans l'intérêt des personnes vivant dans les zones de conflit.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le temple Xa Tac, un lieu sacré à Quang Ninh Situé sur les rives de la rivière Ka Long, ville de Mong Cai, province septentrionale de Quang Ninh, le temple Xa Tac est un site attirant de plus en plus de pèlerins.