24/08/2021 11:12
Le Vietnam exhorte les parties à accepter la proposition de paix amenée par l'ONU pour le Yémen lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur le Yémen tenue lundi 23 août.
>>Aide américaine de 165 millions d'USD en faveur du Yémen
>>Yémen : le Vietnam appelle toutes les parties à cesser les hostilités
>>Le Vietnam exhorte les parties à accepter la proposition de paix pour le Yémen dirigée par l'ONU

L'ambassadeur Dang Dinh Quy a dit qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit au Yémen.
Photo : VNA/CVN

L'événement a eu la participation de Mohammed K. Khiari, sous-secrétaire général pour le Moyen-Orient, l’Asie et le Pacifique au Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA), et  Henrietta Fore, directrice exécutive du Fonds international des Nations unies pour l’enfance (UNICEF),

Sur le processus de paix au Yémen, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies (ONU) a dit qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit.

Le représentant vietnamien a réitéré l’appel du Secrétaire général aux parties pour qu’elles instaurent un cessez-le-feu global et explorent les possibilités de négociations sur une proposition de paix en collaboration avec le nouvel envoyé spécial, les partenaires régionaux et la communauté internationale. Sur le front humanitaire, il a souligné l’importance d’un financement plus important afin que les organisations humanitaires soient en mesure de fournir une aide à ceux qui en ont besoin au cours des derniers mois de cette année.

Le diplomate Dang Dinh Quy a jugé urgent de lever complètement le blocus maritime afin d’assurer un approvisionnement prévisible en nourriture et en carburant au Yémen.  En outre, il a fait écho aux appels de l’UNICEF à toutes les parties prenantes pour qu’elles protègent le droit des enfants à l’éducation.

Toutes les parties doivent mettre en œuvre la résolution 2573 (2021) du Conseil de sécurité sur la protection des infrastructures civiles, a exhorté le représentant qui a demandé l’accès par l’équipe technique des Nations unies au pétrolier Safer dès que possible.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a également encouragé les parties à mettre en œuvre l’Accord de Stockholm et l’Accord de Riyad.

Le même jour, le Conseil de sécurité a également discuté de la situation en Haïti après le séisme du 14 août.

L'ambassadeur Dang Dinh Quy a adressé ses condoléances au peuple et au gouvernement d'Haïti et exprimé  la solidarité du Vietnam avec Haïti pendant cette période difficile.

L'ambassadeur a souligné que la priorité absolue actuelle est de renforcer les activités de secours humanitaire, d'assurer la sécurité des zones touchées par le séisme et d'appeler la communauté internationale à soutenir activement Haïti.

Le bilan du séisme qui a ravagé Haïti le 14 août s’est alourdi ce dimanche avec 2.189 décès, 344 personnes portées disparues et 12.268 blessés.

Huit jours après la catastrophe, les opérations de recherche se poursuivent dans les décombres, mais la possibilité de retrouver des survivants s’amenuise d’heure en heure. 

Près de 600.000 personnes ont été directement affectées par le tremblement de terre de magnitude 7,2 et ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence, précisent les autorités haïtiennes. Apporter de l’eau et de la nourriture aux sinistrés est un défi logistique face aux attaques des convois routiers par des individus non identifiés. 

Les destructions et dégâts étant particulièrement conséquents dans les zones rurales enclavées, les autorités haïtiennes privilégient désormais l’acheminement de l’aide humanitaire par voie aérienne, via un hélicoptère des Nations unies et les huit appareils mis à disposition par l’armée américaine.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Khanh Hoà accueillera plus de 9.000 touristes étrangers d'ici la fin 2021 D’ici la fin 2021, 9.350 touristes étrangers arriveront dans la province de Khanh Hoa (Centre) à bord des vols en provenance de la République de Corée, de la Russie, des Philippines, du Japon et du Cambodge...