10/10/2018 23:07
"La modernisation du système de paiement des soins hospitaliers est l’un des priorités du secteur de la santé du Vietnam", a déclaré le vice-ministre vietnamien de la Santé, Pham Lê Tuân, lors d’un séminaire organisé mardi 9 octobre à Hanoï.
>>Le Vietnam souhaite améliorer ses indicateurs démographiques

La modernisation du système de paiement des soins hospitaliers est l’un des priorités du secteur de la santé du Vietnam. Photo: Huu Quyêt/VNA/CVN

Selon le vice-ministre de la Santé, les hôpitaux au Vietnam appliquent actuellement trois types de paiement: le paiement à l’activité, le paiement basé sur les coûts moyens fixes calculés pour chaque titulaire de carte d’assurance-santé et le paiement prospectif au cas  (Diagnosis Related Groups - DRG). Le paiement à l’activité est le type plus utilisé. Le paiement basé sur les coûts moyens fixes calculés pour chaque titulaire de carte d’assurance-santé est appliqué aux établissements de santé au niveau local.

Le paiement prospectif au cas n’est appliqué qu’à titre expérimental à l’hôpital du district de Ba Vi, à Hanoï. C'est un nouveau type de paiement que le ministère de la Santé applique avec la collaboration avec l’Assurance social du Vietnam, avec l’aide de spécialistes internationaux. Mme Keiko Inoue, représentant de la Banque mondiale, a souligné que le Vietnam disposait de technologies et infrastructures de données nécessaires pour appliquer le paiement prospectif au cas. "La Banque mondiale s’engage à soutenir le Vietnam dans l’application du  paiement prospectif au cas" a-t-elle déclaré.

Les Diagnosis Related Groups (groupes homogènes de diagnostic) sont attribués à chaque patient ou admis en programme de regroupement, le plus souvent basé sur les diagnostics, les procédures et les caractéristiques démographiques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.