31/01/2020 16:28
Malgré l'instabilité de l'économie mondiale due à la guerre commerciale américano-chinoise, les tensions nippo-sud-coréennes, les manifestations en France et à Hong Kong (Chine), l’économie vietnamienne a continué de croître, et demeure considérée comme une "étoile montante de la région et du monde".
>>Vietnam - destination innovante
>>Hanoï et HCM-Ville parmi les 10 villes à la croissance la plus rapide à court terme
>>HCM-Ville et Hanoï : Top 10 des villes les plus dynamiques du monde

Une vue de la capitale Hanoï. Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Dans le 6e classement de l'indice de croissance des villes des marchés émergents (CMI) du groupe de conseil immobilier mondial JLL, le Vietnam compte deux représentantes dans le top 10 des villes les plus dynamiques d’un point de vue socioéconomique et commercial, dont Hanoï, au 3e et Hô Chi Minh-Ville, au 8e.

Hô Chi Minh-Ville est considérée comme une destination de choix pour les entreprises, attirant de plus en plus les investissements étrangers, ainsi que la présence dense de sociétés domestiques et étrangères. Hanoï, bien que derrière Hô Chi Minh-Ville en termes de commerce, est aussi une ville en croissance rapide.

Croissance du secteur immobilier

Selon JLL, le Vietnam est considéré comme une alternative à la Chine en raison de son bas coût de la main-d'œuvre. L'escalade du différend commercial entre la Chine et les États-Unis pourrait également avoir des avantages à long terme pour l'économie vietnamienne. Hô Chi Minh-Ville et Hanoï attirent tous deux d'énormes investissements de sociétés technologiques multinationales telles que Microsoft, LG, Intel et notamment Samsung. Les plans de modernisation des infrastructures, comme les lignes de métro, permettront de réduire la congestion du trafic.

Le marché immobilier vietnamien en est encore à ses balbutiements et confronté à de nombreux défis. Cependant, le gouvernement a pris de nombreuses mesures pour accroître la transparence, telles que l'amélioration du processus d'enregistrement foncier, mise en œuvre d'une meilleure évaluation des propriétés et l'application de systèmes de certification des bâtiments écologiques.

Le Vietnam continue d'afficher une bonne croissance pour attirer les investissements étrangers dans l’immobilier. Le marché est très prometteur en raison de l'augmentation du pouvoir d'achat, la consommation des ménages, l'expansion de la population urbaine et une jeunesse nombreuse et avide de consommer.

Le Vietnam figurait parmi les 20 principaux moteurs de croissance du monde en 2019. Photo : Danh Lam/VNA/CVN

En outre, lors d’un récent rapport sur l’indice mondial de transparence de la propriété en Asie du Sud-Est, JLL a affirmé que le Vietnam était l'un des marchés à la croissance la plus impressionnante.

Top 20 des locomotives

Bloomberg a cité en octobre 2019 un rapport du Fonds monétaire international (FMI), déclarant que le Vietnam figurait parmi les 20 principaux moteurs de croissance du monde en 2019. Selon le FMI, ces 20 économies contribueront à 85,8% de la croissance du PIB mondial en 2019.

Dans un rapport antérieur, le FMI a déclaré que, malgré les tensions commerciales et l'instabilité mondiale en 2018, le Vietnam a conservé sa macro-stabilité grâce à l'augmentation des revenus et de la consommation de la classe moyenne, des cultures stables et favorables, et la production florissante.

En outre, le Vietnam a profité des accords de libre-échange tels qu’EVFTA et CPTPP pour promouvoir le commerce. L'économie vietnamienne montre également des signes optimistes tels que des mouvements de politique et de réforme, l'amélioration de l'environnement d'investissement et des affaires, la restructuration de l'économie et l'intégration profonde.

Lieu de production et d'investissement

Selon le journal malaisien The Star, le Vietnam est la prochaine destination des entreprises dans le monde. "Le Vietnam semble être un choix consensuel pour le vainqueur de la guerre commerciale américano-chinoise, lorsque la Chine et d'autres fabricants transfèrent leur production vers ce pays d'Asie du Sud-Est".

De même, dans un article du journal singapourien Lianhe Zaobao, Sam Cheong Chwee, directeur du groupe United Overseas Bank a déclaré que "le Vietnam émerge comme une étoile brillante en Asie du Sud-Est en termes d'attraction des investissements directs étrangers (IDE)". Selon l'auteur, les entrées d'IDE sur le marché vietnamien n'ont cessé d'augmenter ces dernières années.

"Avec son forte dynamisme économique et industriel, le Vietnam a toujours été un partenaire et un marché importants en Asie du Sud-Est. Le gouvernement vietnamien a fait des efforts pour développer les infrastructures des zones économiques et industrielles clés, améliorant ainsi sa capacité d'attirer les IDE. Par exemple, la planification et la construction de la ville portuaire de Hai Phong en tant que nouveau centre économique dans le Nord-Est ont contribué à attirer une grande quantité de capitaux d'investissement dans l'agriculture de haute technologie", toujours selon The Star.

Le Vietnam, une destination de choix de nombreux investisseurs étrangers.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Donnant une perspective positive sur le Vietnam, U.S. News & World Report (États-Unis) a récemment déclaré que le Vietnam a grimpé, de la 23e position en 2018 à la 8e, dans le classement des meilleures économies du monde où investir. En outre, les indicateurs d'inflation, de déficit budgétaire ou de taille des réserves de change ont été améliorés, contribuant à accroître la résilience aux chocs qui pourraient survenir à l'avenir.

Le Vietnam montre la bonne voie pour figurer parmi les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d'ici 2030, ou suivre les pays à revenu élevé de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) d'ici 2045.

Le Vietnam est un "point chaud" des flux de capitaux internationaux. L'Institut des comptables publics agréés d'Angleterre et du Pays de Galles (ICAEW) a déclaré que "seuls le Vietnam et la Malaisie ont un taux de croissance économique exceptionnelle dans la région. Pendant ce temps, les économies dépendantes du commerce international, comme Singapour, la Thaïlande et les Philippines, connaissent un ralentissement des exportations qui a pesé sur la croissance".

De nombreuses opportunités

Le Morning Star a déclaré en février 2019 que le Vietnam était l'un des pays les plus dynamiques au monde. L'économie florissante du Vietnam offre de nombreuses opportunités d'investissement. Le PIB a augmenté de plus de 7% en 2018, et une croissance similaire est prévue pour 2019.

Le journal britannique a cité Mme Emily Fletcher, cogestionnaire de BlackRock Frontiers (BRFI), affirmant que l'IDE et la croissance des exportations stimulent l'économie vietnamienne. "Tant que l'IDE continue de croître, l'économie vietnamienne continue de progresser".

Robert Horrocks, directeur des investissements de Matthews Asia a salué position géographique du Vietnam. Le long littoral et de nombreux ports en eau profonde qui peuvent relier le Vietnam par voie maritime au système financier mondial, ou par chemin de fer et par autoroute au reste de l'Asie du Sud-Est et en Chine, ainsi qu'en voie aérienne.

L'économie vietnamienne a le potentiel de maintenir le taux de croissance du PIB d’environ 6%-6,5%. Photo : Danh Lam/VNA/CVN

"Contrairement à la plupart des régions du monde, la politique du Vietnam est très stable, l'inflation n'est que de 3% et la stabilité monétaire est assurée. Le Vietnam a un énorme excédent commercial, en particulier avec les États-Unis. De plus, il a emprunté 65% du PIB mais principalement à des investisseurs locaux, au lieu des États-Unis. Si vous comparez le Vietnam à la plupart des pays émergents, vous devrez dire que c'est presque la meilleure économie", a souligné Le Morning Star.

Un marché prometteur

Il y a dix ans à peine, le Vietnam importait presque toute sa nourriture. Aujourd'hui, il figure parmi les deux premiers exportateurs de riz et de café, et exporte de nombreux produits aquatiques dans le monde, principalement vers la Chine et Hong Kong (Chine).

La bourse vietnamienne connaît une croissance rapide, avec un ratio capitalisation boursière/PIB très élevé et un bon volume de transactions quotidiennes. Des milliards de dollars ont été levés par le biais d'options, d'introductions en bourse et d'autres activités sur les marchés des capitaux en 2018.

De plus, ces 2 prochaines années, le gouvernement souhaite privatiser 400 entreprises publiques. Cela aidera la liquidité du marché à être plus abondante. L'inclusion de l'indice des marchés émergents de MSCI entraînera également d'importantes entrées de capitaux des fonds ETF.

Une étoile montante

Selon la banque singapourienne DBS Bank, le Vietnam est une "étoile montante". L'économie vietnamienne peut croître pleinement à 6,5% par an au cours de la prochaine décennie et dépassera donc Singapour en termes de taille.

Les facteurs de base comprennent l'amélioration de la productivité du travail et des infrastructures dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, faisant du Vietnam une destination de choix pour les IDE.

Dans un rapport de recherche publié en mai 2019, à moyen terme, l'économie vietnamienne a le potentiel de maintenir le taux de croissance du PIB d’environ 6-6,5%, dont 5,5% de l'augmentation de la productivité du travail et les 1% restants dans un proche avenir en raison de la population en âge de travailler, ce qui équivaut à 69% de la taille de l'économie de Singapour. "En termes simples, la taille de l'économie vietnamienne sera plus grande que celle de Singapour, si le Vietnam peut soutenir cette croissance pendant une décennie. Alors que Singapour continue de croître à un taux mature de 2,5%", a prédit Irvin Seah, expert de DBS Bank.

NHK World qualifie également le Vietnam d'étoile montante dans la région. Selon la télévision japonaise, le Vietnam devient une destination idéale pour les investisseurs internationaux d'Inde, des Philippines, de Singapour... Ils sont attirés par la main-d'œuvre abondante, les politiques préférentielles du gouvernement  et l'influence positive de la guerre commerciale américano-chinoise.

"Depuis que les États-Unis ont imposé des droits de douane élevés sur les importations chinoises, les entreprises ont tendance de délocaliser leurs usines de Chine vers les pays voisins, dont le Vietnam, permettant d’augmenter les exportations vers les États-Unis et le développement économique du Vietnam", a conclu NHK World.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.