30/06/2019 22:30
L'accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) a été lancé et achevé dans le contexte d’un développement vigoureux des relations bilatérales, notamment dans les domaines de l'économie et du commerce.
>>EVFTA: profiter au maximum des intérêts
>>La Banque mondiale souligne les avantages et les défis de l’EVFTA
>>L’UE apprécie la signature de l’Accord de libre-échange avec le Vietnam

Cérémonie de signature des Accords de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) et de protection des investissements Vietnam-UE (EVIPA).
Photo: VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré à la presse le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, juste après la cérémonie de signature, dimanche 30 juin à Hanoï, de l'EVFTA et de l'accord de protection des investissements Vietnam-UE (EVIPA).

Selon les règlements de chaque partie, l'EVFTA doit être ratifié par les parlements avant son entrée en vigueur, a-t-il fait savoir, soulignant que la durée de ce processus de ratification dépendait beaucoup des efforts du Vietnam et de l'UE.

Après la signature, il faut commencer tôt les travaux de ratification, a-t-il déclaré, décrivant l'EVFTA comme un accord intégral de grande qualité garantissant des intérêts équilibrés pour le Vietnam et l'UE, tout en tenant compte de leur écart de développement.

Un fort engagement à l'ouverture des marchés dans l'EVFTA ne peut que renforcer les relations commerciales bilatérales de manière plus intégrale et plus profonde. En outre, d'autres engagements en matière de traitement équitable et de protection des investissements dans cet accord contribueront activement à la mise en place d'un environnement juridique et d'investissement transparent, aidant ainsi le Vietnam à attirer davantage d'investisseurs de l'UE et d'autres pays.

La détermination du Vietnam

Sur le plan stratégique, les négociations et la mise en œuvre de ces accords de libre-échange ont également montré la détermination du Vietnam à accélérer son intégration profonde à l’économie mondiale dans le contexte des évolutions complexes et difficiles à prévoir de la situation économique et géopolitique.

Outre les opportunités, la mise en œuvre de l'EVFTA pose également des problèmes, car le Vietnam est moins développé que les pays régionaux qui ont conclu des accords de libre-échange avec l'UE. Par conséquent, la pression de la concurrence est inévitable.

Dans le même temps, les engagements dans de nouveaux domaines dans le cadre de l'EVFTA donnent également lieu à des modifications de la législation.

Il a indiqué que l’Assemblée nationale vietnamienne avait élaboré une feuille de route pour la révision de lois importantes telles que le Code du travail et la Loi sur la propriété intellectuelle, facilitant ainsi la réalisation de l'EVFTA.

Le ministre Trân Tuân Anh a également exhorté les entreprises nationales à étudier de leur propre gré l’accord pour des préparatifs.

Il les a suggéré à étudier les opportunités et les défis liés aux échanges commerciaux dans l'UE, à améliorer la qualité, la conception et la compétitivité de leurs produits.

Pour tirer le meilleur parti de l’accord, il a proposé que les entreprises veillent à ce que leurs produits répondent aux exigences de l’UE en matière d’origine, de normes techniques, d’hygiène et de sécurité.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Dông Thap développe l'agrotourisme Le développement de l'agrotourisme est l’une des mesures prises par le secteur du tourisme de la province de Dông Thap dans le delta du Mékong en vue de diversifier son offre touristique.