18/10/2018 00:16
Le général Ngô Xuân Lich, membre du Bureau politique et ministre de la Défense, a reçu le 16 octobre à Hô Chi Minh-Ville le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, à la tête d’une délégation du Département américain de la défense en visite de travail au Vietnam.
>>Défense: rencontre Vietnam - États-Unis à Singapour
>>Le secrétaire américain à la Défense James Mattis reçoit le diplomate Pham Quang Vinh
>>Un projet financé par l'USAID aide les handicapés à Thua Thiên-Huê

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis (gauche) reçu par le général Ngô Xuân Lich, ministre vietnamien de la Défense, le 16 octobre.
Photo: Xuân Khu/VNA/CVN

Le ministre Ngô Xuân Lich s’est félicité de la coopération des États-Unis durant ces derniers temps en matière de nettoyage des sites au Vietnam encore contaminés par la dioxine. Il a souligné que dans sa coopération avec les États-Unis, le Vietnam continuera de se concentrer sur le règlement des conséquences de la guerre, y compris l’assainissement de l’environnement contaminé par la dioxine, en particulier sur le site de l’aéroport de Biên Hoà.

Il a également demandé aux États-Unis de coopérer activement avec le Vietnam dans les temps à venir afin de réaliser et d’achever au plus tôt le projet de traitement de l’environnement contaminé par la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà pour réhabiliter ces terrains pollués et contribuer au développement économique du Vietnam.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, s’est pour sa part engagé à travailler avec le Vietnam au renforcement de la coopération bilatérale en matière de défense, de sécurité maritime, d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe comme dans les opérations de maintien de la paix et de règlement des conséquences de la guerre.

Il a fait savoir que les résultats de cette visite serviront de base pour proposer au gouvernement et au Congrès américains de continuer d’assister le Vietnam dans ses efforts visant à surmonter les conséquences de la dioxine après le conflit.

Auparavant, le ministre James Mattis s’est rendu dans la zone de traitement de l’environnement contaminé par la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà, dans la province de Dông Nai, un des sites les plus pollués où le Comité de pilotage 701 et l’Agence américaine pour le développement international (USAID) mènent leurs travaux de décontamination.

Depuis 2010, le gouvernement vietnamien a chargé le ministère de la Défense de diriger la mise en œuvre plusieurs projets d’assainissement à l’aéroport de Biên Hoà, dont un projet mis en chantier le 16 septembre 2017 avec un budget d’environ 270 milliards de dôngs.

L’USAID et l’Armée de défense anti-aérienne et de l’air du Vietnam ont signé le 11 mai 2018 un accord sur la mise en œuvre du projet de traitement radical de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà pour la première phase. Financé par l’aide du gouvernement et le fonds de contrepartie du gouvernement vietnamien, ce projet devrait s’achever dans dix ans.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.