28/08/2018 23:14
Le Vietnam et l’Égypte ont publié une déclaration commune à l’occasion de la visite d’État en Égypte du président Trân Dai Quang et de son épouse du 25 au 28 août à l’invitation du président Abdel Fattah Al Sisi.
>>Entrevue Trân Dai Quang – Mostafa Madbouly
>>Le Vietnam et l’Égypte affirment leur volonté d'approfondir leurs liens
>>Le président Trân Dai Quang entame sa visite d’État en Égypte

La déclaration commune a dit notamment :

Le président Trân Dai Quang a eu un entretien avec le président Abdel Fattah Al Sisi et a eu des entrevues le président de la Chambre des représentants, Ali Abdel Aal, et le Premier ministre Mostafa Madbouly. Lors de leur entretien, les deux dirigeants ont débattu en profondeur des questions bilatérales, régionales et internationales d’intérêt commun.

Le Vietnam et l'Égypte sont convenus de continuer à promouvoir les relations bilatérales dans les domaines du commerce et de l'investissement. 
Photo: Nhan Sang/VNA/CVN

Les deux dirigeants ont affirmé que la visite du président Trân Dai Quang constitue une étape importante dans les relations bilatérales à l’occasion du 55e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales. Ils ont exprimé la conviction que les résultats de la première visite d’un président vietnamien contribueront à consolider la confiance politique, à élargir la coopération dans le commerce, l’investissement, l’agriculture, l’éducation et la formation, et à promouvoir les échanges culturels et entre les peuples des deux pays.

Les deux dirigeants sont convenus d’accroître les échanges de délégations de tous niveaux dans tous les canaux du gouvernement, du parlement, entre les localités, les peuples et les entreprises, tout en optimisant les mécanismes de coopération existants tels que le comité intergouvernemental et la consultation politique, renforçant ainsi leur confiance stratégique. Ils ont exprimé leur satisfaction quant à la bonne coopération des deux pays dans des forums régionaux et internationaux tels que les Nations Unies, le Mouvement des pays non alignés, l’Union africaine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). L'Egypte apprécie la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies en 2020-2021. Les deux parties ont appelé la communauté internationale à s'unir pour prévenir et régler les conflits armés par des mesures pacifiques conformes à la Charte de l’ONU et au droit international.

La partie égyptienne a apprécié le soutien du Vietnam à son adhésion au Traité d'amitié et de coopération de l'ASEAN,  s'est engagé à soutenir le Vietnam dans le renforcement de la coopération avec l'Afrique et à travailler comme une passerelle entre le Vietnam et l'Union africaine.

Les deux dirigeants sont convenus de continuer à promouvoir les relations bilatérales dans les domaines du commerce et de l'investissement, et se sont engagés à créer toutes les conditions favorables possibles à leurs entreprises pour accéder aux marchés des uns et des autres.

Pour atteindre rapidement l'objectif d'un milliard de dollars d'échanges commerciaux bilatéraux, ils ont estimé que les deux pays devraient prendre des mesures synchrones, notamment en préconisant la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement, en soutenant un système commercial multilatéral équitable, dont l'Organisation mondiale du commerce joue un rôle central. Ils sont convenus d’augmenter l’échange de délégations d’entreprises et le partage d’informations, et d’organiser régulièrement des foires et des expositions commerciales, tout en recherchant des opportunités commerciales et d’investissement dans de nouveaux domaines tels que le textile, le cuir, l’industrie alimentaire, entre autres.

Les deux parties ont hautement apprécié la coopération culturelle bilatérale et sont convenues d'organiser rapidement des journées/semaines culturelles et des échanges dans leurs pays respectifs. Les deux dirigeants ont assisté à la signature de plusieurs accords de coopération entre les ministères, agences et localités des deux pays.

En discutant en profondeur des questions régionales et internationales, les deux parties ont estimé que la paix et la stabilité en Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient et en Afrique ou dans d’autres régions du monde sont essentielles au développement et à la prospérité de l’humanité. Ils se sont engagés à travailler ensemble pour le progrès et la prospérité de leurs régions respectives.

Les deux parties ont souligné l’importance de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme, qui constitue une menace commune pour les pays épris de paix. Ils ont soutenu la recherche de solutions pacifiques aux crises dans plusieurs pays du Moyen-Orient pour assurer l'unification de ces pays.

Les deux dirigeants ont réaffirmé leur soutien aux droits légitimes du peuple palestinien et à la nécessité de négociations pacifiques pour parvenir à un accord juste, global et définitif sur la question de la Palestine sur la base de la solution des deux États et de la frontière avant 1967 avec Jérusalem étant la capitale de l'État de Palestine. Les deux parties ont réitéré le souhait et la volonté de maintenir un ordre maritime conforme aux principes du droit international tels qu'exprimés dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.