08/10/2018 21:58
Le Vietnam a exporté au Japon jusqu’au début de ce mois-ci 13,82 milliards de dollars de biens, en hausse de 12,2% par rapport à la même période de 2017, selon les chiffres du ministère de l’Industrie et du Commerce.
>>Le Japon, 1er marché à l'export du charbon vietnamien
>>Les exportations du thon du Vietnam vers l’Asie et le Proche-Orient en forte hausse
>>La filière textile table sur 35 milliards de dollars d’exportation
>>Les entreprises japonaises à la recherche des partenaires au Vietnam

Transformation des calmars dans la compagnie de Nam Hà Tinh, dans la province de Hà Tinh. Le Vietnam est le 2e exportateur de céphalopodes au Japon. Photo: VNA/CVN

Les exportations phares du Vietnam comprennent notamment produits textiles et d’habillement (537 millions de dollars), véhicules de transport (365,2 millions de dollars), machines et équipements (près de 259 millions de dollars, a-t-il précisé.

Au cours des huit premiers mois de 2018, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 24,52 milliards de dollars, en hausse de 13,7% par rapport à la même période de 2017.

Quatrième partenaire commercial du Vietnam, le Japon s’est classé deuxième parmi les 116 investisseurs étrangers au Vietnam. Le Japon comptait jusqu’en avril dernier 3.693 projets valides totalisant plus de 49,8 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

Selon la dernière enquête menée par l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), 70% des entreprises japonaises ont déclaré vouloir étendre leurs activités au Vietnam, en hausse de 10% en glissement annuel.

Hironobu Kitagawa, représentant en chef de JETRO à Hanoï, a déclaré que ce chiffre était plus élevé que dans les autres pays de la région, ce qui indique que le Vietnam continue d'être une destination d’investissement attrayante.

Après 45 ans des relations diplomatiques, les deux pays sont devenus l’un pour l’autre des partenaires importants dans de nombreux domaines. En 2014, ils ont porté leurs liens au niveau de partenariat stratégique étendu pour la paix et la prospérité en Asie.

Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, qui a récemment reçu le conseiller spécial du Cabinet du Japon, Koya Nishikawa, a apprécié le fait que le Japon a été l’un des premiers pays à avoir ratifié l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Les relations entre le Vietnam et le Japon ont connu une croissance exponentielle non seulement dans l’économie et le commerce mais aussi dans d’autres domaines, s’est fécilité le ministre Trân Tuân Anh.

Une série d’accords de libre-échange de nouvelle génération qui ont été ou seront signés donneraient un nouvel élan aux flux commerciaux entre les nations et les parties prenantes, a-t-il déclaré.

Il a estimé que les deux pays devraient promouvoir la connectivité économique par le renforcement de leur coopération dans le commerce et l’investissement, et la mise en œuvre efficace de l’accord de partenariat économique entre le Vietnam et le Japon (VJEPA) pour attendre l’objectif de 60 milliards de dollars d’échanges commerciaux en 2020.

Signé en 2008, le VJEPA couvre tous les aspects des secteurs du commerce de marchandises et de services, de l’investissement, de l’amélioration de l’environnement des affaires, de la coopération dans le travail et les normes techniques.

En vertu de cet accord, plus de 94,5% des exportations vietnamiennes vers le marché japonais et plus de 87,6% de celles du Japon au Vietnam seront exemptées de taxes d’importation dans l’espace de 10 ans.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.