13/12/2020 18:26
Le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural (MARD) et le ministère japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche (MAFF) ont scellé samedi 12 décembre leur coopération en matière de technologie d’irrigation et de drainage, de protection des ressources marines et de gestion du secteur de la pêche.
>>Le Vietnam veut s'inspirer du modèle des coopératives multi-services du Japon
>>Les crevettes vietnamiennes dominent le marché japonais

Lors de la cérémonie de signature du procès-verbal de coopération entre le MARD et le MAFF.
Photo : VNA/CVN

Le procès-verbal de coopération a été signé sous les yeux du ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, et du ministre japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, Kotaro Nogami, lors du 5e Dialogue de coopération agricole Japon - Vietnam et d’un forum de coopération agricole public-privé, tenus par visioconférence.

Lors du dialogue, les deux ministres ont examiné les résultats de la coopération entre les deux ministères au cours de la période écoulée et ont convenu de mettre en œuvre conjointement les Vision sur la coopération agricole entre les deux pays pour la période 2020-2024, se concentrant sur l’achèvement des infrastructures agricoles, y compris les travaux d’irrigation, les infrastructures pour soutenir les chaînes de valeur agricoles, la protection de l’environnement et la réponse aux changements climatiques.

En particulier, les deux parties travailleront également en étroite collaboration pour promouvoir les investissements des entreprises privées et appliquer des progrès technologiques pour améliorer la capacité de gouvernance des chaînes de valeur agricoles. Le Japon soutiendra le Vietnam dans l’élaboration de politiques et la formation de ressources humaines qualifiées dans l’agriculture, en développant des modèles pilotes et en exploitant le potentiel et les atouts des localités.

Nguyên Xuân Cuong a indiqué que les deux parties peuvent promouvoir le commerce bilatéral des produits agricoles car le Japon est un pays dotée d’une agriculture très moderne et potentielle. Le Japon s’est développé profondément et de façon moderne dans la technologie, la transformation agricole et c’est aussi un bon centre de formation des ressources humaines pour le développement agricole, a-t-il noté.

Selon Kotaro Nogami, le Vietnam se classe 6e parmi les importateurs de produits agricoles du Japon, de sorte que la nouvelle vision que les deux parties viennent de signer aidera à promouvoir le développement de la chaîne de valeur et à élargir les opportunités d’investissement entre les deux pays.

Créer des partenariats 

Le Vietnam veut coopérer avec les entreprises pour investir et appliquer des technologies de pointe dans la production agricole.
Photo : Chi Tuong/VNA/CVN

Lors du Forum de coopération agricole public-privé Vietnam - Japon, qui a attiré la participation de 100 entreprises des deux pays, Nguyên Xuân Cuong a déclaré que le gouvernement vietnamien accompagne toujours et crée des opportunités de développement pour les entreprises. Le Vietnam veut attirer et coopérer avec les entreprises pour investir et appliquer des technologies de pointe dans la production agricole, la transformation, la conservation et la distribution des produits agricoles et des denrées alimentaires, a-t-il souligné.

Le MARD s’attend à ce que les entreprises japonaises créent des partenariats de coentreprise et coopèrent étroitement et en toute confiance avec les entreprises et les agriculteurs vietnamiens, a-t-il ajouté. La coopération étroite entre les deux ministères, la volonté des entreprises privées, la créativité et le dynamisme des agriculteurs ouvrent de grandes opportunités pour un développement agricole durable pour des avantages réciproques des deux pays, a-t-il plaidé.

La première phase de la Vision à moyen et long terme sur la coopération agricole entre les deux pays en 2015-2019 s’est concentrée sur le soutien à l’agriculture vietnamienne dans la construction de chaînes de valeur alimentaires, la réponse aux changements climatiques et la formation de ressources humaines qualifiées.

Un total de 11 projets d’assistance technique utilisant une aide publique au développement (APD) non remboursable et des projets financés par des prêts japonais ont été mis en œuvre dans le cadre de la Vision, avec un investissement total d’environ 750 millions d'USD. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La plus haute statue de Bouddha d'Asie du Sud-Est à Binh Phuoc Une gigantesque statue de Bouddha Gautama, qui fait 73 m de hauteur et a nécessité quatre ans de construction, a été inaugurée le 20 janvier à la pagode Phât Quôc Van Thành dans la province méridionale de Binh Phuoc.