09/01/2020 22:55
La première réunion du groupe de travail conjoint sur les portes frontalières entre le Vietnam et le Cambodge s’est tenue jeudi 9 janvier à Hanoï.
>>Le Vietnam et le Cambodge discutent du travail religieux
>>Le Comité central de l’Association d’amitié Vietnam - Cambodge tient son VIIe congrès
>>Inauguration d’un marché frontalier Vietnam - Cambodge

La première réunion du groupe de travail conjoint sur les portes frontalières entre le Vietnam et le Cambodge, le 9 janvier à Hanoï.
Photo : Lâm Khánh/VNA/CVN

La délégation vietnamienne est dirigée par le vice-ministre des Affaires étrangères et président du Comité national des frontières Lê Hoài Trung, et la partie cambodgienne, par le ministre d’État au ministère de l’Intérieur, Sok Phal.

Dans un esprit d’amitié, de sincérité et de confiance mutuelle, les deux parties ont évalué le fonctionnement actuel des portes frontalières à la frontière terrestre entre le Vietnam et le Cambodge.

Elles ont convenu que le développement des portes frontalières a contribué à promouvoir les activités économiques, commerciales, de services et d’investissement entre les provinces frontalières, améliorant ainsi la vie des habitants frontaliers.

Une amélioration supplémentaire des portes frontalières est nécessaire pour répondre aux échanges transfrontaliers croissants de marchandises et de personnes entre le Vietnam et le Cambodge, ont-ils estimé.

Les deux parties ont convenu de rechercher des moyens de développer un système de portes frontalières terrestres en conformité avec la situation réelle de développement dans chaque localité ainsi qu’avec la législation et les plans de développement de chaque pays.

La tâche immédiate consiste à coordonner la réalisation d’enquêtes bilatérales sur l’ouverture et la modernisation de paires de portes frontalières, comme proposé par les deux pays dans le cadre des 9e et 10e conférences sur la coopération et le développement des provinces frontalières vietnamiennes et cambodgiennes
.
Les deux parties ont convenu de demander à leurs gouvernements l’autorisation de rédiger conjointement un accord sur les portes frontalières et des règlements sur la gestion des portes frontalières entre le Vietnam et le Cambodge, qui vise à renforcer et à développer l’amitié traditionnelle bilatérale et à promouvoir les échanges commerciaux transfrontaliers.

La partie vietnamienne remettra prochainement au Cambodge la version provisoire de cet accord pour examen.

La deuxième réunion du groupe de travail conjoint se tiendra au deuxième trimestre de 2020.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Cho Gò, le marché qui se tient uniquement le Jour de l’An Le marché Gò, qui se tient dans le hameau de Phong Thanh, bourg de Tuy Phuoc, province de Binh Dinh, est unique au Vietnam. Il ne se tient que le premier Jour de l’An.