05/07/2021 23:13
Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bùi Thanh Son et son homoogue saoudien, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, ont signé lundi 5 juillet un protocole d’accord sur les consultations politiques entre les deux ministères.
>>Vietnam et Arabie saoudite s'emploient à renforcer la coopération bilatérale
>>Le Vietnam veut renforcer ses liens avec l’Arabie saoudite
>>Présentation sur le Vietnam et ses habitants en Arabie Saoudite

Cérémonie de signature du protocole d’accord sur les consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères vietnamien et saoudien, le 5 juillet.
Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors de la cérémonie de signature, tenue par visioconférence, les ministres ont exprimé leur satisfaction devant l’évolution fructueuse des relations Vietnam - Arabie saoudite, ainsi que l’étroite coopération entre les deux ministères.

Le ministre saoudien a salué les réalisations du Vietnam en matière de développement et sa position croissante sur la scène internationale, et a félicité le pays pour son rôle en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

Pour sa part, le ministre Bùi Thanh Son a affirmé que le Vietnam attache de l’importance à la consolidation et au renforcement de l’amitié et de la coopération multiforme avec l’Arabie saoudite, l’un des partenaires importants du Vietnam au Moyen-Orient.

La signature du protocole d’accord contribuera également à établir un cadre pour le renforcement de la collaboration entre les deux ministères et les pays, a-t-il déclaré.

Les deux ministres ont profité de l’occasion pour s’échanger sur des questions bilatérales d’intérêt commun.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.