04/12/2020 23:54
Le Vietnam et la République de Corée ont convenu d’un commun accord de mettre en œuvre une procédure d’arrivée accélérée qui permettra à certains groupes impliqués dans des visites de courte durée entre les deux parties d’entrer dans leurs pays respectifs sans subir l’obligation de quarantaine de 14 jours.
>>Le Vietnam plaide pour des liens accrus avec la République de Corée
>>Renforcement de la fierté nationale de chaque Vietnamien
>>Hô Chi Minh-Ville accueille le président de l’AN sud-coréenne


Selon un communiqué de presse du ministère vietnamien des Affaires étrangères, la procédure est appelée voyage prioritaire pour les entrées à court terme de la République de Corée au Vietnam et entrées spéciales pour les Vietnamiens entrant dans la République de Corée.

Elle renoncera fondamentalement à l’exigence de quarantaine pour les personnes de l’un ou l’autre pays qui sont faire des voyages de moins de 14 jours à des fins d’investissement, de commerce ou en tant que travailleurs hautement qualifiés, entre autres.

Cependant, avant l’arrivée, les participants doivent obtenir la preuve des tests négatifs au SARS-CoV-2, qui causent la maladie à coronavirus, et doivent encore être examinés et surveillés médicalement.

Suite à leurs entrées au Vietnam et en République de Corée, ils devront encore être testés pour le coronavirus, tandis que leur état de santé sera fréquemment vérifié. Ils ne sont autorisés à se livrer à des activités que conformément à des programmes qui ont été enregistrés et approuvés par les autorités du pays hôte.

Les agences compétentes vietnamiennes et sud-coréennes fourniront des directives détaillées sur les entrées éligibles et les exigences et réglementations relatives à la procédure d’entrée à court terme entre les deux parties, a noté le ministère des Affaires étrangères.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !