27/02/2018 22:41
Près de 20 entreprises vietnamiennes et françaises se sont rencontrées le 26 février dans la capitale française Paris pour échanger leurs savoir-faire en matière de production agricole biologique.
>>L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam
>>L'agriculture biologique - une partie importante de l'agriculture du Vietnam
>>L'agriculture biologique au Vietnam au programme du Café Alumni

Vue du forum d’échange d’expériences en matière de production agricole biologique, le 26 février à Paris. Photo : VNA/CVN

Cet événement a permis aux entreprises vietnamiennes de se familiariser avec la gestion étatique dans ce domaine en France, et aux fournisseurs français de certification biologique de se renseigner sur l’environnement de l’investissement du Vietnam pour les aider à développer durablement l’agriculture biologique. 

Les participants ont convenu que la demande de produits agricoles sains et respectueux de l’environnement deviendra une tendance inévitable dans de nombreux pays, en particulier les pays développés. 

Le directeur exécutif d’Ecolink, Pham Minh Duc, a déclaré que son entreprise avait réussi à introduire le thé O Long cultivé dans la province septentrionale de Lai Châu sur le marché français. 

Il a souhaité à travers ce forum partager ses expériences avec les décideurs politiques pour les aider à élaborer des mécanismes financiers et politiques plus appropriés pour développer l’agriculture et les produits à base de thé du Vietnam. 

Le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural met activement en œuvre un projet de restructuration agricole, qui accorde une attention particulière à la création de produits biologiques respectueux de l’environnement et de grande valeur pour l’exportation. 

Le ministère promulguera les politiques appropriées pour aider les producteurs et les associations à accélérer le développement de l’agriculture biologique et à maintenir l’équilibre écologique, en particulier à la lumière de l’intégration économique internationale et de l’adaptation aux changements climatiques. 

Selon l’Association d’agriculture biologique du Vietnam, la superficie consacrée à l’agriculture biologique dans le pays n’a cessé d’augmenter pour atteindre environ 77.000 hectares en 2016, soit 3,6 fois plus qu’en 2010. 

Actuellement, 33 des 63 provinces et villes du pays ont adopté des modèles d’agriculture biologique, dont beaucoup offrent une efficacité économique élevée et des revenus meilleurs aux agriculteurs, contribuant ainsi à la restructuration de l’agriculture. 

Bien que la superficie de l’agriculture biologique soit modeste par rapport à l’ensemble de la superficie agricole, les entreprises et les organisations appliquent des normes biologiques internationales et les produits certifiés biologiques sont exportés vers de nombreux marchés, y compris les États-Unis et l’Union européenne. 

L’agriculture biologique offre des avantages tels que l’absence de résidus de pesticides, la valeur plus élevée des produits et une plus grande probabilité d’être acceptée sur les marchés exigeants.

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.