04/08/2018 00:23
Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères (AE), Pham Binh Minh, et le ministre chinois des AE, Wang Yi, ont convenu de continuer à consolider et à renforcer les relations de partenariat de coopération stratégique intégrale entre le Vietnam et la Chine.
>>Le Vietnam veut renforcer ses liens avec le RPDC
>>AMM-51: le Vietnam appelle à favoriser les liens au sein de l’ASEAN
>>AMM-51: le vice-PM Pham Binh Minh rencontre les ministres cambodgien et norvégien

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des AE, Pham Binh Minh (à gauche), et le ministre chinois des AE, Wang Yi.
Photo : Xinhua/VNACVN

Lors de leur rencontre à Singapour en marge de la 51e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de ses réunions connexes, les deux parties se sont engagées à coordonner étroitement les visites des dirigeants des deux Partis et des deux États dans le courant de cette année. 

Les deux pays travailleront ensemble à la mise en œuvre des accords et des conceptions communes atteints par les hauts responsables des deux pays, et continueront à renforcer la coopération entre les ministères, les secteurs et les localités. 

Vietnamiens et Chinois vont également résoudre activement les problèmes existants dans les projets de coopération, et maintenir la tendance de développement stable et positive du partenariat bilatéral, ont-ils affirmé. 

Le chef de la diplomatie vietnamienne a loué la croissance des relations Vietnam-Chine au cours des dernières années, suggérant que la Chine prenne des mesures plus efficaces pour maintenir l’expansion de la coopération commerciale et pour réduire le déficit commercial du Vietnam. 

Pham Binh Minh a profité de cette occasion pour inviter les dirigeants chinois à participer au Forum économique mondial sur l’ASEAN qui se tiendra du 11 au 13 septembre à Hanoï. 

Questions maritimes au menu

Sur la question de la Mer Orientale, il a précisé qu’il est nécessaire de résoudre les conflits en mer par des mesures pacifiques conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, ainsi que la mise en œuvre sérieuse des conceptions communes des dirigeants des deux pays. 

Il a également souligné la nécessité de bien maîtriser les différences, de s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation et d’aggraver les différends, ainsi que d’appliquer pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale ainsi que de parvenir rapidement à un Code de conduite (COC) efficace et contraignant en Mer Orientale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.