02/06/2021 23:27
Les agences compétentes du Vietnam et de la Chine sont parvenues mercredi 2 juin à un consensus sur la quarantaine végétale afin de simplifier les procédures et de raccourcir les délais de dédouanement pour les exportations de fruits frais.

>>Binh Duong : promouvoir les liens d'investissement entre le Vietnam et la Chine
>>Promouvoir les liens d'investissement entre le Vietnam et la Chine
 

Le fruit du dragon est l'un des neuf fruits à être exportés officiellement vers la Chine. Photo : VNA/CVN


Au cours de leur entretien, les deux parties ont discuté des activités de quarantaine des fruits aux portes frontalières durant ces derniers temps, en se concentrant sur la quarantaine des fruits frais du Vietnam à exporter vers la Chine dans les temps à venir.

En conséquence, les douanes et les agences de quarantaine chinoises examineront les fruits vietnamiens au hasard et exempteront du contrôle des litchis frais du Vietnam.

Le Vietnam a exporté neuf variétés de fruits vers la Chine, à savoir le fruit du dragon, le longane, la mangue, le litchi, la banane, le jacquier, le ramboutan, la pastèque et le mangoustan. Cependant, huit d’entre elles ont été soumises à une quarantaine végétale car les deux parties n’ont pas encore signé d’accords à cet égard.

Compte tenu de l’évolution complexe de l’épidémie de COVID-19, les deux parties ont convenu d’étudier la possibilité de mettre en place un mécanisme commun pour accélérer la quarantaine végétale aux portes frontalières.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.