26/05/2018 16:27
Le Vietnam est l’un des pays pionniers dans la mise en œuvre de la stratégie mondiale d’éradication de la tuberculose, a estimé la directrice du programme anti-tuberculose de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tereza Kasaeva.
>>OMS : la tuberculose reste la principale cause infectieuse de mortalité dans le monde
>>Propos sur la tuberculose
>>Tuberculose : la nécessité du dépistage et des soins précoces
>>Tous les secteurs conjuguent leurs efforts dans la lutte contre la tuberculose

La délégation vietnamienne (gauche) travaille avec des responsables du  programme anti-tuberculose de l’OMS. Photo : VNA/CVN

Mme Tereza Kasaeva a émis cette remarque lors de sa réunion avec la délégation vietnamienne en marge de la 71e Assemblée mondiale de la Santé, qui s’achève samedi, 26 mai, à Genève, en Suisse.

La délégation vietnamienne était conduite par le vice-ministre de la Santé, Lê Quang Cuong.

Lors de cette réunion, Mme Tereza Kasaeva a félicité notre pays pour ses résultats remarquables dans la lutte contre la tuberculose. En appliquant rapidement et efficacement de nouvelles technologies thérapeutiques, le Vietnam donne l’exemple dans ce combat mondial, a-t-elle constaté.

La directrice du programme anti-tuberculose de l’OMS a également salué la disponibilité des dirigeants du ministère vietnamien de la Santé et du programme national anti-tuberculose qui ont partagé leurs expériences avec d’autres pays. Le Vietnam a en effet organisé, en août dernier, un dialogue impliquant des pays de l’Asie-Pacifique sur la lutte contre la tuberculose et la tuberculose multirésistante.

Enfin, Mme Tereza Kasaeva a invité le Vietnam à participer activement à la préparation de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale de l'ONU sur la tuberculose, qui doit se tenir prochainement à New York.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.