23/07/2018 16:43
Le marché de motos du Vietnam a connu une forte croissance lors de ces deux dernières années. Concrètement, le nombre de motos de toutes sortes vendus au Vietnam est passé de plus de 2,84 millions en 2015 à près de 3,3 millions en 2017.
>>Forum sur la coopération Vietnam - Indonésie dans l’industrie automobile
>>Nouveau choix pour les fans de moto
>>Honda Vietnam rappelle 12.118 scooters SH pour un défaut logiciel

Un modèle de grosses cylindrées exposé à Vietnam Motorcycle Show 2017.
Photo: Thê Anh/VNA/CVN

Selon le récent rapport de l'Association des constructeurs de moto du Vietnam (VAMM), lors du 2e trimestre, ses cinq membres Honda, Piaggio, Suzuki, SYM et Yamaha, ont vendu au total de 783.940 véhicules, soit une hausse de 6,1% en glissement annuel. Ainsi, entre janvier et juin, près de 1,6 million de motos de toutes sortes ont été achetées au Vietnam.

Avec ce résultat, les ventes de motos en 2018 ont la possibilité de dépasser la barre des 3,3 millions d'unités vendues en 2017.

Selon Gianluca Fiume, vice-président chargé de l'Asie-Pacifique et directeur général de Piaggio Vietnam, le développement rapide de l'économie et l'amélioration du revenu des habitants entraînent le besoin de plus en plus croissant de l'utilisation des scooters haut de gamme.

Récemment, Suzuki, la compagnie automobile vietnamienne Truong Hai (Thaco) et Honda se concentre également sur le développement de grosses cylindrées au Vietnam.

Lors de la 15e édition du salon international de l'automobile et des industries auxiliaires (Vietnam AutoExpo 2018) tenue en juin dernier à Hanoï, l'exposition a présenté des marques russes et chinoises comme Gaz Group Faw Group, HongYan Truck, KC Motors, ainsi que de grands noms tels que Ducati, Harley Davidson, Triumph, Royal Enfield et Kawasaki.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.