10/10/2019 18:15
Selon Jacques Morisset, économiste en chef de la Banque mondiale au Vietnam, le pays était toujours une destination attrayante des investisseurs étrangers au cours des neuf premiers mois 2019.
>>Binh Phuoc compte 224 projets d’IDE d'un fonds total de plus de 2,2 milliards d'USD
>>IDE : Hanoï reste au premier rang national en septembre
>>Le Vietnam attire 26,16 milliards d'USD d'IDE en neuf mois

Lors d’une conférence de presse donnée par la Banque mondiale (BM) le 10 octobre à Hanoï pour rendre public le rapport "East Asia & Pacific Economic Update, October 2019", Jacques Morisset a indiqué que le Vietnam avait attiré plus d’investissements directs étrangers (IDE) que d’autres pays dans la région ces derniers mois.

Une chaîne de production de la société Strong Way, à 100% capital de Taïwan (Chine), dans la province de Vinh Phuc (Nord).
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Constatant cependant que les liens entre le secteur des IDE et le secteur privé au Vietnam étaient faibles, il a recommandé au gouvernement vietnamien de rechercher des solutions à ce problème. S’agissant de la croissance de l’économie vietnamienne, la Banque mondiale estime que les perspectives à moyen terme étaient positives. Elle prévoit que le Vietnam connaîtrait une croissance de 6,6% cette année et de 6,5% en 2020 et 2021.

Selon les spécialistes de l’institution financière internationale, ce sont la forte hausse de la consommation intérieure et la compétitivité croissante qui sont les forces motrices principales de la croissance actuelle de l’économie vietnamienne. Pour l’Asie de l’Est et le Pacifique, le rapport de mise à jour économique de la Banque mondiale prévoit que la croissance des économies en développement dans la région serait de 5,8% cette année, contre 6,3% en 2018. Le taux serait de 5,7% et de 5,6% en 2020 et 2021 respectivement, en raison du ralentissement des exportations et du secteur manufacturier.

Le rapport souligne que les tensions commerciales croissantes entraînent des risques à long terme pour la croissance de la région. Andrew Mason, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Asie de l’Est et le Pacifique, a conseillé aux économies régionales de renforcer leur intégration, en se concentrant sur les accords de libre-échange tels que l’Accord global et progressif de Partenariat transpacifique (CPTPP), l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), outre les mesures tarifaires et non tarifaires, en vue d’augmenter les investissements et d’améliorer la compétitivité.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.