06/03/2020 09:52
La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a déclaré que le ministère avait demandé à l'ambassade du Vietnam à Berlin, en Allemagne, de travailler avec les autorités hôtes pour garantir les droits et intérêts légitimes des citoyens vietnamiens et rester prête à prendre des mesures de protection des citoyens si nécessaire.
>>Les mesures anti-COVID-19 du Vietnam saluées à l’international
>>Les stagiaires vietnamiens au Japon épargnés par le coronavirus

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang a fait cette déclaration lors de la conférence de presse régulière du ministère à Hanoi le 5 mars en réponse à la question des journalistes sur la position du Vietnam sur le récent éclatement d'un réseau de passeurs de migrants vietnamiens en Allemagne.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors de la conférence de presse régulière du ministère à Hanoi le 5 mars
Photo ; VNA/CVN

L'ambassade du Vietnam en Allemagne a signalé le 3 mars que la police avait effectué une perquisition dans 32 sites à Berlin et dans les États de Hesse, Sachsen, Niedersachsen, Rheinland-Pfalz, Bade-Wurtemberg, Mecklembourg-Poméranie. L'enquête a été lancée par le Parquet de Berlin, la police allemande et européenne après que la police allemande a trouvé un camion transportant des immigrants vietnamiens illégaux à la frontière avec la République tchèque en décembre 2018. La police allemande a arrêté six suspects et détenu environ 30 autres pour vérifier leur identité et statut de résidence, et recueilli des preuves. Après avoir entendu la nouvelle, l'ambassade du Vietnam à Berlin a contacté la police allemande pour obtenir des informations sur les personnes arrêtées et organiser rapidement une visite consulaire. La partie allemande a reçu la demande et offrira une réponse appropriée, a-t-elle déclaré.

Concernant cinq citoyens vietnamiens portés disparus dans l'incendie d'un bateau de pêche en République de Corée, Hang a déclaré que l'incident s'est produit à 3h18 du matin le 4 mars (heure locale), à environ 70 km au sud-est de l'île d'Udo, ville de Seogwipo, Jeju, laissant six membres d'équipage disparus, cinq d'entre eux sont des citoyens vietnamiens.

L'ambassade du Vietnam a ensuite contacté les gardes-côtes de la région de Seogwipo pour obtenir de plus amples informations. Les gardes-côtes sud-coréens effectuent des recherches et des secours et enquêtent sur la cause de l'incident. Le Premier ministre sud-coréen Chong Se-kyun a ordonné aux agences concernées de mettre en commun toutes les ressources pour l'effort.

Le même jour, le ministère des Affaires étrangères a ordonné à l'ambassade du Vietnam en République de Corée de continuer à surveiller de près l'affaire et de travailler en étroite collaboration avec les autorités hôtes pour intensifier les recherches et prendre les mesures de protection des citoyens nécessaires. Lê Thi Thu Hang a déclaré que le ministère des Affaires étrangères avait demandé aux bureaux des affaires extérieures de se renseigner sur les aspirations des familles des victimes, ajoutant que de plus amples informations seraient publiées dans un avenir proche.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.