09/06/2019 17:29
À l’occasion de l’élection du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le Vietnam était prêt à contribuer activement aux efforts internationaux communs pour la paix, la sécurité, le développement et le progrès.

>>La presse internationale impressionnée par le nombre record de voix pour le Vietnam
>>Les pays félicitent le Vietnam pour son élection au Conseil de sécurité de l’ONU
 

La délégation vietnamienne lors des élections de cinq membres non permanents du Conseil de sécurité pour 2020-2021, le 7 juin à New York.
Photo: VNA/CVN


Le 7 juin 2019, dans le cadre de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, le Vietnam a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021. Il s’agit de la 2e fois en plus de dix ans que le Vietnam a été élu à ce poste, ce qui montre la reconnaissance du statut du Vietnam par la communauté internationale, ainsi que la confiance de cette dernière en les contributions futures de Hanoï à la paix et à la sécurité.

Dans un article intitulé "Partenaire pour la paix durable: le Vietnam est prêt à contribuer activement aux efforts internationaux communs pour la paix, la sécurité, le développement et le progrès", le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rappelé les efforts du Vietnam durant son premier mandat (2008-2009) au sein du Conseil de sécurité afin d’accomplir ses missions, contribuant à promouvoir le respect des principes du droit international et de la Charte de l’ONU, à atténuer les tensions, à résoudre des questions de paix et de sécurité…

Il a également insisté sur la participation active de Hanoï à des organisations et forums multilatéraux, le dynamisme de son pays dans l’organisation de nombreux événements internationaux importants tels que l’APEC 2017, le Forum économique mondial sur l’ASEAN 2018 (WEF-ASEAN 2018), le second Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en février 2019. Il n’a pas non plus oublié de mentionner la participation active du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, y compris la mise en place d’un hôpital de campagne au Soudan du Sud.

Le Vietnam, un ami
et un partenaire fiable


Nguyên Xuân Phuc a ensuite passé en revue les réalisations du Vietnam depuis le lancement du Renouveau en 1986, dont une croissance économique continue (7,08% en 2018), l’achèvement avant terme de plusieurs Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), l’établissement de partenariats avec 28 pays dont tous les membres permanents du Conseil de sécurité.
 

La participation aux opérations de maintien de la paix de l’ONU contribue à promouvoir l’image d’un Vietnam responsable auprès de la communauté internationale. Photo: VNA/CVN


Avec tous ses acquis en matière de développement socio-économique et diplomatique, le Vietnam est un ami et un partenaire fiable, a déclaré Nguyên Xuân Phuc, ajoutant qu’en cette conjoncture actuelle, la coopération multilatérale, dans laquelle l’ONU a le rôle central, fait face à des défis et des opportunités.

Selon lui, le monde continue de faire face à de nombreux défis de paix et de sécurité. La guerre, les conflits, le terrorisme, la famine, la pauvreté et le sous-développement continuent toujours de menacer différentes régions. L’émergence du nationalisme, la concurrence géo-politique entre les puissances, l’ignorance du droit international…, affectent l’environnement de sécurité et de développement des nations. Les questions mondiales telles que  le terrorisme, les changements climatiques, les catastrophes naturelles, les épidémies…, qu’aucun État ne peut résoudre seul, exigent des efforts internationaux.

Le Vietnam, un partenaire
pour la paix durable


Dans cette situation, l’ONU, le Conseil de sécurité en particulier, doit être le centre de coopération pour mobiliser toutes les nations, notamment les petits et moyens pays, dans la recherche de solutions durables aux défis mondiaux actuels, a affirmé le chef du gouvernement vietnamien.

Après de longues années de guerre, les Vietnamiens comprennent les valeurs de la paix, a-t-il souligné, ajoutant que le Vietnam, avec ses expériences et ses capacités, était déjà prêt à participer à l’accélération du traitement des problèmes de paix et de sécurité internationales sur la base des principes fondamentaux du droit international et de la Charte de l’ONU.

Le Vietnam a l’honneur d’être élu membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021 avec 192/193 des voix, a souligné Nguyên Xuân Phuc, avant d’affirmer qu’il s’agirait d’une opportunité pour Hanoï d’élever son statut sur la scène internationale, de renforcer son intégration internationale, d’approfondir ses relations avec les autres pays dans le monde.

Le Vietnam commencera en même temps son mandat 2020-2021 au Conseil de sécurité et la présidence tournante de l’ASEAN 2020 (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est).

Il s’agira d’une "double" responsabilité et d’une opportunité pour le Vietnam de promouvoir le renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales et sous-régionales, dont l’ASEAN, contribuant ainsi à la promotion du rôle du multilatéralisme pour la paix et la sécurité régionale et internationale, a indiqué le Premier ministre.

Le dirigeant vietnamien a enfin assuré que le Vietnam ferait de son mieux pour accomplir au mieux ses missions en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour 2020-2021, et que le pays deviendrait un "partenaire pour la paix durable". Il a souhaité bénéficier du soutien, de l’aide et de la coopération des autres membres du Conseil de sécurité et, plus largement, de l’ONU.


VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.