22/11/2020 17:35
Pendant l’année universitaire 2019-2020, le Vietnam se classe au 6e rang des pays étrangers ayant des étudiants dans les établissements d’enseignement supérieur américains, avec près de 23.800, selon le rapport annuel Open Doors 2020 sur la mobilité étudiante internationale pour la période 2019-2020.
>>L'Allemagne offre des bourses d'études à 200 étudiants au Vietnam
>>Le Vietnam se classe 4e en termes de nombre d'étudiants en Australie

Des étudiants à l'Université de Pepperdine à Malibu en California.
Photo : WSJ/CVN

Selon ce rapport communiqué par le bureau de l’éducation et des affaires culturels du département d’Etat américain et l’Institute of International Education (IIE)  fournit une base de référence importante sur l’état des échanges éducatifs internationaux antérieur à la pandémie de COVID-19.

Le rapport révèle que - pour la cinquième année consécutive - le nombre d’étudiants internationaux inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur états-uniens dépasse le million (1,075,496).

Les États-Unis demeurent donc leader incontesté en termes d’attractivité pour les étudiants internationaux. Malgré une légère baisse (1,8%), les étudiants internationaux représentent 5,5% du nombre total des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur aux États-Unis.

Aux États-Unis, les cursus dans les sciences, les technologies et les mathématiques concentrent 52% du total des étudiants internationaux. À noter aussi que pendant l’année 2019-2020, 1.235 étudiants américains ont suivi un cursus au Vietnam. À ce jour, on compte 26.000 étudiants et élèves vietnamiens faisant des études aux États-Unis. 

Les données d’Open Doors réaffirment clairement que l’éducation demeure une base solide des relations vietnamo-américaines.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.