15/03/2019 23:55
Des experts russes ont décrit le Vietnam comme la destination la plus animée en Asie du Sud-Est pour les touristes russes au cours des deux dernières années.

>>Ouverture d’un circuit touristique autour des puits antiques de Gio An
>>Année nationale du tourisme 2019, l'occasion de promouvoir Khánh Hoà
 

Au vieux quartier de Hôi An, province de Quang Nam (Centre).
Photo: VNA/CVN


Selon l’Association des agences de voyage de Russie (ATOR), le nombre de touristes russes au Vietnam a augmenté de 4% ces deux premiers mois de cette année. Elle a aussi cité les données de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam selon lesquelles le Vietnam a accueilli près de 147.000 visiteurs russes, dont 71.000 pour février.


Anna Filatovskaya, directrice des relations publiques du groupe ICS Travel, a déclaré que la demande de circuits touristiques au Vietnam avait augmenté de 15 à 20% par rapport à l'année passée, en particulier à l’occasion du 8 mars. La réservation pour le mois de mai a également considérablement augmenté.


Selon les prévisions, à partir du 2 juillet, Vietnam Airlines va transférer ses vols de l'aéroport de Domodedovo à celui de Sheremetyevo. Vietnam Airlines et Aeroflot de Russie vont lancer des vols en partage de code vers des destinations vietnamiennes et russes.


Selon l'agence de voyages russe Annex, les touristes en voyage sur des vols charters à destination du Vietnam ont tendance à choisir des hôtels cinq étoiles avec forfaits compris. Les circuits Nha Trang - Da Lat, Nha Trang - Phan Thiet et Phan Thiet - Phan Rang ainsi que la demande d'hébergement dans de villégiatures de Vinpearl sont de plus en plus choisis.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.