18/07/2020 00:00
Google a choisi la province de Bac Ninh (Nord) pour investir dans la production de Pixel. Amazon et Home Depot renforcent leur approvisionnement au Vietnam. Apple a décidé de délocaliser une partie de ses activités de production dans le pays...
>>La ZI DEEP C, une destination de choix pour les investisseurs
>>Attirer l'investissement des entreprises japonaises au Vietnam
>>Vietnam - États-Unis : coopération économique, commerciale et d'investissement

Le Vietnam met actuellement en œuvre un programme de stimulation du tourisme domestique.
Photo : VNA/CVN

La pandémie de COVID-19 sévit dans le monde entier, attaquant sans distinction les pays développés comme ceux en développement. Les grandes économies telles que les États-Unis, le Japon et l'UE sont confrontées à une profonde récession, à des chaînes d'approvisionnement interrompues, à une chute brutale des prix du pétrole brut, à une hausse du chômage... Parallèlement, la guerre commerciale américano-chinoise continue, les tensions politiques croissantes entre les États-Unis et l'Iran, les désaccords sur la péninsule coréenne ont un impact négatif sur l'économie du Vietnam.

Malgré une situation générale  difficile, le PIB du Vietnam continue de croître  (1,81%), dépassant les principales économies telles que les États-Unis (-5,9%) et le Japon (-5,2%), la zone euro (-7,5%), la Chine (-6,8%), la Corée du Sud (-1,4%).

De toute évidence, le taux de croissance économique du Vietnam de 1,81% est modeste mais précieux, et il sera très difficile de maintenir la croissance économique tandis que les pays susmentionnés sont en récession. Ce n'est donc pas un hasard si le Vietnam est loué par de nombreux journaux étrangers.

The Times of India a publié un article sur les résultats exceptionnels du Vietnam au premier semestre 2020 - une année spéciale dans le monde (https://timesofindia.indiatimes.com/blogs/twinkle-twinkle/do-it-like-vietnam-it-maximises-thin-resources-to-manage-both-covid-and-the-economy-superbly/.)

"Malgré une population de 97 millions d'habitants et une longue frontière commune  avec la Chine,  le Vietnam ne compte que 350 cas de SRAS-CoV-2 et aucun décès. Maîtrisant l’épidémie, le Vietnam a pu bénéficier d'un retour rapide à un état normal. Il attire de gros investissements de sociétés multinationales qui cherchent à réorganiser leurs chaînes d'approvisionnement. La vérité est que le patriotisme a contribué à mobiliser l'ensemble de la société vietnamienne pour lutter contre la pandémie. Cela n'aurait pas été possible sans un appareil gouvernemental efficace. Les Vietnamiens peuvent être fiers que leur pays ait dépassé le monde entier en contrôlant aussi vite le COVID-19", selon The Times of India.

Selon The Economist, "le Vietnam est une économie sûre en  cette période COVID-19 grâce à des indicateurs financiers stables. La Banque mondiale a également affirmé que +le soleil brille toujours au Vietnam+. Par conséquent, le Vietnam pourra atteindre pleinement son objectif de croissance économique pour toute l'année 2020 si son peuple s'unit et met bien en œuvre les solutions économiques de l'État".

La page chinoise Sohu a publié un article faisant l'éloge de la lutte anti-épidémique du Vietnam. Selon Sohu, il y a très peu de pays dans le monde ayant obtenu un succès comme le Vietnam, c'est vraiment un miracle. "Le Vietnam a pu y parvenir grâce à des mesures efficaces et solidaires".

L'économiste suisse Edward Teather de l’UBS a récemment commenté sur CNBC : "Bien que le Vietnam ait été touché par l'épidémie, c'est l'un des endroits les plus brillants de la région en termes de perspectives économiques. Les ventes au détail, les importations et la production industrielle ont toutes augmenté en juin, mieux que la plupart des économies régionales".

Le Vietnam est très apprécié par le monde pour son contrôle de la pandémie, très rapidement et efficacement. Cet avantage lui permettra de passer rapidement à une nouvelle étape, d'attirer des flux d'investissement dans le contexte où ls multinationales réorganisent leurs chaînes d'approvisionnement.

Plus d’efforts de croissance

L'ensemble du système politique, le gouvernement et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc ont placé la vie et la santé des citoyens au premier plan de la lutte antiépidémique, en étant prêts à sacrifier une partie des avantages économiques.

Le Premier ministre a fermement souligné : "Nous ne pouvons pas laisser l'économie croître trop lentement. Seule la croissance peut aider à créer des emplois, à réduire la pauvreté et à garantir la sécurité sociale". Par conséquent, la croissance ci-dessus enregistrée par le Vietnam peut être considérée comme une réalisation très encourageante. La porte pour accueillir les investisseurs étrangers  est grande ouverte.

Le Vietnam est dans la ligne de mire de nombreuses multinationales. En peu de temps, des "géants" ont déplacé leur siège social du marché chinois vers le Vietnam. Après que Google ait choisi la province de Bac Ninh pour investir dans la production de Pixel, Amazon et Home Depot renforcent leur approvisionnement au Vietnam. Et jusqu'à présent, Apple a décidé de délocaliser une partie de ses activités de fabrication au Vietnam.

Une cinquantaine de sociétés multinationales, à l'intérieur comme à l'extérieur de la Chine, ont décidé ou envisagent de délocaliser tout ou partie de leur production. Dans cette délocalisation, les opportunités sont partagées également entre les pays d'Asie du Sud-Est, et le Vietnam bénéficie de nombreux avantages des accords de libre-échange (ALE) signés au fil des ans, dont l’EVFTA avec l'Union européenne et l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP).

En outre, le Vietnam recevra une série de lignes de production, de technologies, de techniques, de bons ingénieurs, et en particulier des centaines de milliers de travailleurs vietnamiens qui ont des emplois.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rapidement demandé de se concentrer sur la révision des réglementations légales, la réduction des procédures administratives, la création de conditions favorables à la réduction des coûts pour les citoyens et les entreprises.

Dans le contexte de difficultés, nous avons trouvé certains avantages, notamment la confiance des investisseurs en les perspectives à long terme de l'économie vietnamienne, une confiance qui n'a jamais été aussi élevée.

Par conséquent, c'est le moment où le Vietnam doit essayer de relancer son  économie. Selon le Premier ministre, il faut utiliser toutes les mesures pour promouvoir "l'investissement, les exportations et la consommation" pour atteindre l'objectif de croissance le plus élevé.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.