29/05/2019 17:15
L'escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a touché de nombreux autres pays, dont le Vietnam, a déclaré la Professeur Liu Ying de l'Institut d'études financières de Chongyang de l'Université Renmin de Chine.
>>Guerre commerciale États-Unis - Chine: les entreprises appelées à rester vigilantes
>>Accélérer et pérenniser le développement économique
>>Les produits vietnamiens à la conquête du marché domestique

De plus en plus de fruits vietnamiens sont vendus dans les supermarchés nationaux.  Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Selon la Professeur Liu Ying, en raison de la demande de l’économie mondiale, l’augmentation des impôts appliqués par les États-Unis sur les produits chinois va faire augmenter les coûts de production, ce qui affectera les pays qui entretiennent des relations commerciales avec les États-Unis, y compris le Vietnam.

La Chine et le Vietnam devraient stimuler la consommation intérieure et favoriser les relations économiques et commerciales les uns avec les autres, ainsi qu'avec les pays de l'ASEAN, a déclaré Liu Ying.

Elle a indiqué qu’actuellement, le commerce entre la Chine et l'ASEAN a dépassé 500 milliards de dollars, tandis que la valeur commerciale entre la Chine et le Vietnam a atteint près de 150 milliards de dollars avec une croissance rapide.

Avec le bon voisinage, la Chine et le Vietnam disposaient de bonnes conditions pour promouvoir les relations commerciales bilatérales, a-t-elle affirmé.

Dans le même temps, pour l'ASEAN, il est nécessaire de renforcer la coopération commerciale et financière en augmentant les investissements dans le développement des infrastructures, stimulant ainsi la croissance de l'économie régionale, a-t-elle déclaré.

Selon cette Professeur, les États-Unis avaient lancé des guerres commerciales avec la Chine, l’Europe et le Japon, qui ont entravé le développement du commerce et de l’économie mondiaux. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont tous deux réduit leurs prévisions de croissance économique mondiale en 2019.

Elle a souligné que le commerce international est une motivation importante pour la croissance économique mondiale, mais l'unilatéralisme et le protectionnisme commerciaux ont freiné les flux de capitaux transfrontaliers.

Au premier semestre 2018, les flux de capitaux transfrontaliers ont diminué de 41%, tandis que l'indice Baltic Dry, qui reflète la richesse du commerce mondial, a également chuté à 66%. Pendant ce temps, le marché boursier américain est en baisse.

Liu Ying a souligné la nécessité de mettre en place des mesures drastiques pour mettre fin au conflit commercial sino-américain, les deux moteurs de la croissance économique mondiale.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

L’hébergement homestay en plein boum au Vietnam Le service homestay se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les voyageurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.