09/11/2020 17:21
En raison des impacts de la pandémie de COVID-19, les investissements directs étrangers au Vietnam au cours des dix derniers mois ont chuté tant en nombre de projets que quant au montant de capitaux.
>>Investissement direct étranger : 23,48 milliards d'USD attirés en dix mois
>>Les capitaux japonais continuent d'affluer dans les infrastructures

Dans l’usine de Panasonic Vietnam.  
Photo : VNA/CVN

Selon les économistes, il s'agit d'un "moment silencieux" dans l'attraction des investissements directs étrangers (IDE) - le moment où le Vietnam doit se préparer soigneusement en termes d'institutions et d'infrastructures pour être prêt à accueillir de "grandes vagues" d’investissement dans la prochaine période, notamment de flux de capitaux de qualité.

Au cours des dix premiers mois de cette année, le Vietnam a drainé 23,5 milliards d'USD d’IDE, soit 80,6% du bilan de l’an dernier à la même période, selon le Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement. Sur cette période, 2.100 projets à capitaux étrangers ont obtenu la licence d’investissement, d’un capital social total de 11,66 milliards d'USD, soit une chute de 32,1% en nombre de projets et un recul de 9,1% en montant sur un an.

Dans le même temps, 907 projets opérationnels ont relevé leur investissement initial de plus de 5,71 milliards d'USD, soit une baisse de 20,8% en nombre mais une hausse de 4,4% en montant par rapport à la même période de l’an dernier.

En particulier, le projet de complexe pétrochimique du Sud à capitaux thaïlandais, dans la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu, a augmenté son investissement initial de 1,386 milliard d'USD ; et le projet de zone urbaine Starlake à capitaux sud-coréens, à l’ouest du lac de l’Ouest de Hanoï, de 774 millions d'USD.

Les flux de capitaux étrangers pour acquérir des participations dans des entreprises vietnamiennes ont reculé de 43,5% sur un an, à 6,11 milliards d'USD.

Les investisseurs étrangers ont investi dans 18 secteurs, notamment dans le secteur de la fabrication et de la transformation avec 10,7 milliards de dollars ou 45,7% du stock d’investissements directs étrangers. Il a été suivi par le secteur de la production et de la distribution d’électricité avec plus de 4,8 milliards d'USD ou 20,5%, de l’immobilier et du commerce de gros et de détail.

Impacts du COVID-19

Parmi les 109 pays et territoires investissant au Vietnam, Singapour caracole en tête avec 7,51 milliards d'USD, soit 31,9%, devant la République de Corée et la Chine.

Au cours des dix premiers mois de cette année, le Vietnam a drainé 23,5 milliards d'USD d’IDE. Photo : VNA/CVN

La province de Bac Liêu est la plus attractive des localités vietnamiennes pour les investisseurs étrangers, suivie par Hô Chi Minh-Ville, Hanoï, Bà Ria-Vung Tàu, Binh Duong, Hai Phong.

Selon des économistes, il s'agit d'un "moment silencieux" dans l'attraction des IDE - le moment où le Vietnam doit se préparer soigneusement en termes d'institutions et d'infrastructures pour être prêt à accueillir de "grandes vagues" d’investissement.

Malgré les impacts du COVID-19, l’attraction des IDE de la province de Quang Ninh demeure bonne, a estimé Nguyên Manh Tuân, chef du comité de gestion des zones économiques de Quang Ninh. À la fin du 3e trimestre, les IDE versés dans les zones économiques (ZE) et industrielles (ZI) de la province avaient atteint 154% du plan annuel.

Pour se préparer à l’arrivée d’une nouvelle vague d’investissement, Quang Ninh accélère la construction d’infrastructures des ZI et ZE locales, tout en adoptant des mécanismes et politiques favorables au développement des infrastructures des ZI et ZE, à la formation de personnel qualifié et à la construction des logements pour des ouvriers.

Des économistes constatent une 3e vague d’investissements dans le secteur de l’immobilier au Vietnam alors que la flambée du COVID-19 a entraîné des mutations dans les chaînes mondiales de production et d’approvisionnement. Les deux vagues précédentes remontent à 1996 et 2008. Le Vietnam compte actuellement 336 ZI couvrant une superficie totale de 97.800 ha et ce chiffre continue d’augmenter pour répondre à la demande d’investissement et de développement d’infrastructures des investisseurs nationaux et étrangers. 

Pour accueillir de grands groupes voulant délocaliser leurs chaînes d’approvisionnement et de production vers le Vietnam, il est important d’avoir un environnement transparent, une main-d’œuvre de qualité et des coûts de logistique plus compétitifs, a estimé le Professeur-Docteur Trân Dinh Thiên.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.