28/02/2021 16:51
Alors que la 5G débute sur le marché, la 6G fait déjà l’objet de recherches dans le monde entier. Après la 4G et la 5G, la 6G devrait être le réseau de l'ultra haut débit.
>>Viettel rejoint la chaîne d’approvisionnement mondiale
>>Le premier parc industriel du pays à mettre en place la 5G
>>Le Vietnam est en avance sur le terrain de jeu pour la 5G commerciale

Exposition de la technologie 5G au parc industriel de Yên Phong, dans la province de Bac Ninh (Nord).
Photo : Thai Hung/VNA/CVN

Chaque génération de réseau a une durée de vie d'environ 10 ans. L’industrie mobile prévoit le décollage de la 6G en 2030. Le Vietnam doit exploiter ses avantages existants pour développer dès maintenant la technologie 6G, a estimé le professeur associé Pham Thanh Giang de l’Institut des technologies de l’information (TI) de l’Académie des sciences et technologies du Vietnam.

Cette dernière décennie, le nombre d'appareils mobiles a augmenté rapidement et la quantité de données transmises sur les réseaux mobiles a également augmenté à un rythme élevé, a souligné le professeur associé Pham Thanh Giang.

Le Vietnam n'a pas encore commencé  les recherches sur les infrastructures de la 6G, mais se prépare aux recherches concernées. Les trois principaux opérateurs au Vietnam (Viettel, VinaPhone et MobiFone) ont déployé des réseaux 5G à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Le Vietnam a également constitué des groupes capables de faire des recherches approfondies sur l'optimisation d'un réseau sans fil de nouvelle génération. Pour se préparer à la recherche sur l'intelligence artificielle (IA), il existe de nombreuses unités capables de se concentrer sur ce domaine de recherche.

"Alimenté par l'IA"

Le Vietnam a déployé à titre d’essai la 5G depuis 2019, dans l’espoir de devenir les premiers pays du monde à lancer ce réseau. Cependant, le Vietnam est encore loin du monde en termes de capacité de recherche et développement dans le domaine des télécommunications.

Pour la 6G, les pays ont désormais une chance égale de diriger la recherche et le déploiement de ce réseau, mais seuls les pays ont suffisamment la capacité scientifique et technologique ainsi que les financements nécessaires pour participer à la "course".

L'installation d'une station de diffusion de la 5G à Hanoï par l'opérateur VinaPhone.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Le professeur associé Pham Thanh Giang a suggéré que le Vietnam devrait tirer parti d'un certain nombre d’avantages telles que recherche et fabrication de terminaux 6G ; recherche approfondie sur la commande et l'optimisation du système de réseau 6G ; recherche sur la technologie d'IA pour le système de gestion,  traitement des données dans le système de réseau 6G…

La 6G sera la sixième génération de technologies de communication sans fil prenant en charge les réseaux de données cellulaires. Son but est de succéder à la 5G.

En fait, de l’avis de nombreux chercheurs, le réseau 6G devrait être un réseau "alimenté par l'IA", ce qui signifie que l’IA est à la fois son moteur et sa caractéristique la plus importante. Il ne doit pas simplement utiliser l’IA dans son architecture comme le fait le réseau 5G.

Le réseau 6G devrait être une intégration profonde des outils d’IA et des fonctions de réseau actuellement émergents. De plus, étant donné que les questions de sécurité et de confidentialité des réseaux sont devenues de plus en plus prégnantes ces dernières années, l’atténuation des risques devrait faire partie intégrante de l’architecture.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.