12/06/2019 17:34
La culture vietnamienne est une attraction intéressante pour les investisseurs étrangers, une force motrice pour les start-up créatives offrant de nombreuses opportunités commerciales.

>>Google aide les start-up vietnamiennes
>>Le Vietnam, le pays où il fait bon aussi créer sa start-up
 

Vinnie Lauria, fondateur de Golden Gate Ventures, s'exprime lors de l'événement, le 10 juin à Hanoï.
Photo: ST/CVN

La culture vietnamienne est une attraction intéressante pour les investisseurs étrangers. C’est ce qu’a souligné Vinnie Lauria, fondateur de Golden Gate Ventures lors du forum sur le Fonds d’investissement pour la start-up créative du Vietnam (Ventures Summit 2019).

Selon Vinnie Lauria, l'Asie et l'Asie du Sud-Est sont le "berceau" des start-up, et sur le marché vietnamien, Golden Gate Ventures a vu ces potentiels il y a dix ans.

"La différence réside dans le fort désir d'étudier des Vietnamiens, qui est devenu un élément fort de la culture vietnamienne.  Par exemple, lorsque je suis allé dans le parc du 19 mars, j'ai vu beaucoup de Vietnamiens disposés à pratiquer l'anglais", a-t-il partagé.

La deuxième force motrice pour attirer les investissements dans les start-up au Vietnam, c’est un nombre croissant de femmes entrepreneurs au Vietnam. Elles sont leader de grandes entreprises ainsi que de petites entreprises, les propriétaires de magasins et les commerçants. En outre, l'éducation de qualité est également un facteur qui intéresse de nombreux investisseurs.

"L'expérience de l'enseignement des mathématiques et des sciences au Vietnam est très différente. De nombreux pays sont le +berceau+ des meilleures startups sur lesquelles repose le développement de l'enseignement des mathématiques et des sciences. Au Vietnam, de nombreux fondateurs de startups sont des ingénieurs", a déclaré Vinnie Lauria.

Sur le potentiel du marché vietnamien, le représentant de Golden Gate Ventures a souligné les avantages que sont le taux de croissance rapide du PIB de plus de 7%, l’une des dix économies les plus dynamiques dans le monde. En outre, la population vietnamienne jeune, plus de 40% ayant moins de 25 ans,   crée une main-d'œuvre abondante par rapport aux autres marchés. Le Vietnam est également au niveau  régional un pays doté de bonnes technologies.

Les investisseurs ont tendance à se déplacer des "autres points chauds" de start-up vers le Vietnam, un marché encore "peu peuplé" des start-up.


CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.